Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

"Tant que la question de la semence n'est pas réglée, l'Algérie continuera à naviguer à vue" affirme Saci Belgat, docteur en agronomie à propos de l'importation débridée des semences de pommes de terre, obstacle à la souveraineté alimentaire. De son côté Abdelwahab Ziani président d'un syndicat patronal de l'agroalimentaire appelle à "ériger des barrières tarifaires". Sans états d'âmes. De l'Europe il dit : «Quand j’ai vu leur mécanique, comment ils se protègent, c’est pire que du protectionnisme».

"Des lobbys colossaux"

"Derrière les importations, explique Saci Belgat, notamment de semences de pomme de terre se nichent des intérêts financiers colossaux de groupes d'importateurs privés. Ces groupes organisés en lobbys influencent sans aucun doute la décision de production de sa propre semence, sinon, comment des pays moins favorisés aussi bien au plan financier que technique que le nôtre aient pu à l'instar de la Tunisie régler la question de la semence de pomme de terre (...) Tant que la question de la semence n'est pas réglée, l'Algérie continuera à naviguer à vue. Durant la période des années de vaches grasses coïncidant avec la bonne santé financière du pays et donc l'offre en trop-plein de la devise (euros et dollars), la question de l'importation de la semence ne se posait presque pas, aujourd'hui, nos finances sont rentrées dans la zone de turbulence et par conséquent de la raréfaction de la devise et voilà que la question des importations, y compris de la semence de pomme de terre, revient au trot dans le débat et les décisions gouvernementales (...) La question nodale, elle est dans cette incapacité de l'Algérie à promouvoir une politique agricole de l'offre et des solutions à la mesure de l'inquiétante question de la souveraineté alimentaire.(...) Pouvez-vous imaginer un importateur aussi puissant qu'il puisse être débarquer sur le marché international de la semence- faire son marché, s'il n'a pas l'appui et la couverture de l'Etat national- de la Banque - et c'est cet Etat et ses institutions qui sont malmenés par ces mêmes acteurs - c'est à ne plus rien comprendre et à perdre son latin. Il est inconcevable que des Algériens ayant fait fortune avec l'appui de l'Etat le mette au défi et humilient ses institutions.
Source : L'Expression

Comme l'Europe, ériger des barrières tarifaires

Abdelwahab Ziani, président de la fédération agroalimentaire et de la Confédération des industriels et des producteurs algériens (CIPA) interviewé à la radio Chaîne3. "Bien sûr que le terrain est encore semé d’embûches puisque les investisseurs «souffrent encore à cause de la lourdeur de la machine bureaucratique» (...) pour qu’un entrepreneur arrive à réunir la paperasse nécessaire, cela requiert entre un et cinq ans» (...) Il semble que les assurances de Sellal en direction des syndicats des patrons lors de la toute dernière tripartite, ont fait leur effet chez Abdelwahab Ziani et ses amis qui attendent maintenant des actes pour «réduire toutes les importations sauvages». Pour ce faire «il va falloir ériger des barrières tarifaires pour bloquer tous ces produits qui nous envahissent de partout», préconise le président de la fédération agroalimentaire pour aider l’entreprise à reconquérir son marché naturel. (...)
Pour revenir aux barrières tarifaires et le balisage du terrain en faveur de l’entreprise algérienne engagée dans la reconquête de sa part de marché, le président de la CIPA et de la fédération agroalimentaire dit s’inspirer de ce qui se fait par exemple en Europe. «Quand j’ai vu leur mécanique, comment ils se protègent, c’est pire que du protectionnisme» et à ce titre, conseille-t-il, il n’y a pas d’état d’âme à nourrir si l’on doit passer par des mesures protectionnistes pour la survie de l’entreprise algérienne qui, malgré tout, arrive à s’en sortir, comme l’indiquent les chiffres de l’année dernière, une année 2016 qui n’a pas été comme beaucoup pouvaient le craindre.
Source :
Le Soir d'Algérie

 

Commenter cet article

hotel fasano 16/03/2017 14:56

This article gives the light in which we can observe the reality. This is very nice one and gives indepth information. Thanks for this nice article.