Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

"L’Amérique de Donald Trump se retire. La Chine est rapide mais elle déçoit" affirme Jean-Louis Guigou, qui estime que grâce à François Hollande, la France est en passe de devenir "le leader de la Verticale Afrique-Méditerranée-Europe" .

"Les Européens n’iront plus en Chine pour des investissements, c’est loin" a prédit ce matin Jean-Louis Guigou, lors d'une rencontre parisienne sur l'Algérie. Demain, la verticale économique descendra de l'Europe vers l'Afrique en passant par le Maghreb. Ce haut fonctionnaire français, président de l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed) promet à l'Algérie "très grand pays en Afrique du Nord" le rôle de "pivot", et d'"interface incontournable" entre l’Europe et l’Afrique... Il a du promettre la même chose à nos voisins.

Le 18 janvier dernier, c'est dans le même style d'allègre assurance que Jean-Louis Guigou écrit dans son article intitulé François, l'africain:

"Le Président que certains ont baptisé « François l’africain » a su se faire aimer des dirigeants et des peuples africains par ses décisions et son comportement parce qu’il aime l’Afrique. Ça se voit, ça se dit, ça se sent. Il y est très à l’aise. En cinq ans, il a considérablement transformé le système France – Afrique, expurgé les turpitudes, les porteurs de valise et les officines occultes. La méthode qu’il a imposée consiste à obtenir préalablement à toute opération à venir une caution internationale de l’Union Européenne, de l’Union Africaine et l’ONU et à responsabiliser les dirigeants africains dans la résolution des crises africaines.

L’Amérique de Donald Trump se retire. La Chine est rapide mais elle déçoit. L’Europe attire et commence à comprendre que l’Afrique c’est l’avenir mais elle est lente à se décider. L’Afrique, pour sa part, émerge et souhaite rapidement un ancrage avec son proche voisin du Nord.

Voilà pourquoi, après ce brillant succès dans les relations bilatérales (Afrique-France), la France doit dès maintenant, préparer le sommet Multilatéral (Afrique-Europe) d’Abidjan en novembre 2017 et devenir le leader de la Verticale Afrique-Méditerranée-Europe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article