Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Pour offrir au pouvoir son image industrielle, Alsthom monte en 2015 une usine d'assemblages de rames de tramway à Annaba à taux d'intégration proche de zéro. L'année suivante, elle élargit considérablement les capacités d'assemblage, alors que s'approfondit la crise financière et le risque de freinage du plan tout-tramway. «Cette usine est le symbole du partenariat "gagnant-gagnant" que nous voulons établir avec l'Algérie", claironnait Laurent Fabius en 2015. Gagnant-gagnant? Partenaire qui joue le jeu, Alsthom obtient un grand nombre de commandes de trains et de locomotives de longue distance.

2012, le gouvernement annonce  le lancement des études pour concrétiser l'option gouvernemental de miser sur le tout-tramway pour moderniser les transports urbains. Le groupe français Alsthom lance en 2012 la réalisation d'une usine d'assemblage de rames de tramways à Annaba, en partenariat avec l'entreprise publique Ferrovial, avec un très très faible taux d'intégration initial.

2015. L'euphorie

Le 12 mai 2015, Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères, est à Annaba pour admirer le hangar flambant neuf où ont commencé à être assemblées des rames de tramway Citadis. l'usine affiche une capacité d’assemblage de 5 rames de tramway par mois. « Les cadences devraient augmenter dans les prochaines années », assure Henri Poupart-Lafarge, président d'Alstom Transport. L'usine Cital dispose d'un carnet de commandes de 213 rames de tramway, pour un montant estimé à 700 millions d'euros, à livrer d’ici 2019.

Deux jours plus tôt le Pdg de la SNTF annonce que L'Algérie va acquérir prochainement 17 autorails pour un montant de près 200 millions d'euros auprès du groupe français Alstom. Il s'agit d'automotrices de type grande ligne Coradia.

2016. L'agrandissement. A l'occasion de la visite de Manuel Walls, on procède à la signature d'un "nouveau pacte d'actionnaires" visant à agrandir l'usine Cital. La crise des rentrées de devises s'aggrave, mais le site va pouvoir s'étendre considérablement, grâce à cet accord, passant d'une surface de 46 000 à 190 000 mètres carrés.

Parallèlement on annonce ... la commande à Alsthom de 98 trains régionaux et intercités Coradia.

2017. Patatrac! Voici les chiffres donnés hier par Brahim Bouchrit le directeur de l'usine de Annaba aux auditeurs de la chaîne3. « On aura plus de plan de recharge à l’horizon 2018 et notre chiffre d’affaires va baisser de 80%"(...) Il ajoute : " Initialement, notre plan de charge était de 230 rames, mais il a été réduit à 160 rames après le gel des projets ». Il fait allusion à la réduction du projet de tramways généralisés.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article