Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Un article paru hier dans le site Raïna évalue les activités du pouvoir. "Bilan globalement positif", aurait-on dit, dans une vie antérieure. Surtout, face à l'agression que le pays est à la veille de subir et dont Raïna pointe les indices. Pour y faire face, les Algériens sont donc invités à bannir le "pessimisme", tandis que le pouvoir bénéficie quand même d'un avis : "La tentative de faire porter aux travailleurs le fardeau de la crise n’est pas le bonne solution" .

"On sent, par certaines campagnes médiatiques contre notre pays, que quelque chose se trame" annonce d'emblée l'article. A propos de l'expulsion scandaleuses de réfugiés subsahariens, on lit : " Certes, la prise en charge de ces déplacés du Mali, Niger et d’autres pays africains les autorités algériennes a montré certaines insuffisances mais aussi, beaucoup a été fait. Si les intentions de ces forces qui pointent le doigt sur les droits de ces étrangers en détresse étaient honnêtes ils n’aurait pas manqué de relever les efforts de solidarité de l’État et du peuple algérien".

Du côté de l'Europe, la volonté agressive s'exprime dans l'article d'un politologue officieux qui prédit pour Alger le sort d'Alep. "Même si l’article raconte une histoire qui n’est pas celle de la réalité algérienne il créée néanmoins le doute, la peur du lendemain et ensuite la démobilisation chez beaucoup de ceux qui le liront."

Du Côté du Maroc, " le trafic de la drogue laisse un froid au dos". L'article explique que c'est un "moyen de procurer aux forces nuisibles des sources d’argent pour le financement de leurs méfaits". Forces intérieures évidemment.

L'agression, Raïna la trouve aussi à l'intérieur du pays dans la contestation de la loi sur la retraite: "On est aussi en droit de se poser la question : au fond, ce tapage autour du texte sur la retraite, l’un des plus favorables aux travailleurs dans le bassin méditerranéen, ne vise-t-il pas de jeter de l’huile sur le feu dans une situation où la vigilance devrait être à son paroxysme ?"

Le mot d'ordre : chasser le pessimisme

"Que faut-il opposer comme force, face à toutes ses agressions, pour prémunir notre pays d’une autre décennie noire ou du chaos ? s'interroge Raïna. L’espoir. L’espoir fruit de la mobilisation, d’analyse pragmatique de la situation dictée par l’intérêt du pays et des travailleurs et de la vigilance devant les danger qui nous guette de l’extérieur comme de l’intérieur. Le pessimisme est synonyme de défaite".

En conclusion : "Le tissu industriel, laminé depuis des décennies par la rente orientée vers l’importation pour la satisfaction des besoins de consommation de la société, peine à se redresser. La tentative de faire porter aux travailleurs le fardeau de la crise n’est pas le bonne solution . Faisons que L’année 2017 sera celle des débats, de clarifications et des luttes pour une société de travail et une Algérie solidaire."

Lire le texte intégral sur : http://www.raina-dz.net/spip.php?article1438

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article