Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Mouhsine Abassi, secrétaire général de l'UGTT, lors d'un rassemblement sur les retraites. Photo DR

Mouhsine Abassi, secrétaire général de l'UGTT, lors d'un rassemblement sur les retraites. Photo DR

«Si gouvernement persiste à ignorer les accords conclus à ce sujet, nous annonçons une grève générale dans le secteur de la fonction publique pour le 8 décembre 2016 » annonce l’UGTT dans un communiqué diffusé le 25 décembre.

Dans le secteur privé, après avoir constaté que l'organisation patronale UTICA refuse de s’engager dans les négociations salariales comme il était convenu, la commission administrative de UGTT a chargé le bureau exécutif de fixer la date d'une grève générale.

Les enseignants et les chauffeurs de taxi seront déjà en grève dès les les 29 et 30 novembre.

Le syndicat UGTT, fortement représentatif dans le monde du travail, refuse la remise en cause de l’accord sur les salaires conclut avec le précédent gouvernement. Il refuse le gel des augmentations de salaires prononcé dans la loi de finances 2017.  Le secrétaire-général de l'UGTT Houcine Abbassi constate : "Ce qui a été proposé ne répond pas à nos attentes parce que, pour nous, nos droits sont clairs et que nous ne voulons pas revenir dessus".

Noureddine Taboubi, secrétaire général adjoint de l'UGTT et négociateur du syndicat a fait samedi le constat d’échec des discussions avec le gouvernement de Youssef Chahed : "Le gouvernement tient à sa position et nous tenons de notre côté à appliquer sans report les augmentations de salaires" . Tout en se disant ouvert aux discussions, Taboubi a indiqué que les « travailleurs ne doivent plus assumer l'échec des politiques suivies".

 

Commenter cet article