Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

DR

DR

Gaz de schiste. Vers la reprise des forages?

Intervenant, mercredi dernier, sur les ondes de radio Chaîne 3, Abderrahmane Mebtoul, qui vient d'être officiellement confirmé comme expert auprès des décideurs, a fait la promotion du gaz de schiste comme "meilleure alternative aux hydrocarbures conventionnels". Il a fait savoir qu'un document élaborés par ses confrères experts expose les dernières techniques d’extraction du gaz de schiste, lesquelles garantiraient une "sauvegarde optimale de l’environnement". Le zélé professeur est-il mis à contribution, comme poisson-pilote médiatique pour préparer l'opinion à une relance des forages gaz de schiste? Ces forages avient été arrêtés sous l'effet conjoint du mécontentement des Algériens et des exigences de rentabilité?  Dans un communiqué, la compagnie expliquait en mars dernier que "Sonatrach ralentit son investissement concernant l’exploration de gaz de schiste sur plusieurs champs expérimentaux au sud du pays. La nouvelle orientation est de réaffecter nos ressources financières vers la modernisation de l’appareil productif du pétrole et gaz conventionnel". Y a-t-il du nouveau à Sonatrach?

Fils du général Ataïlia et Coca Cola contre vieux Moudjahid

 Lettre ouverte de Saïd Adjoudj, un vieux moudjahid, au président Bouteflika.

(...) Mon fils Messaoud a exercé durant toute sa vie professionnelle comme responsable d’Entreprise. Du fait de son honnêteté et de sa concentration sur ses seules responsabilités, il n’a pas pu se construire un toit sous lequel s’abriter et abriter ses enfants. Ayant terminé sa carrière à l’Unité des Eaux Minérales de l’Algérois (Brasserie de Reghaia), il occupe depuis 1990 un logement situé sur une parcelle qui ne devrait pas dépendre de cette unité car hors enceinte de l’entreprise. L’Unité Brasserie a été acquise par le fils du Général Ataillia, importateur de bière, qui s’était engagé à la rénover et à continuer à l’exploiter en la modernisant et en conservant ses effectifs.

Son premier souci fut d’un tout autre ordre puisqu’il à libéré les 310 travailleurs et fermé la chaîne de production pour liquider au rabais les équipements et louer l’espace de ce fleuron de l’industrie Algérienne à une entreprise concurrente : Coca Cola pour ne pas la nommer. Non content de n’avoir respecté aucune des clauses du cahier de charge, sans être inquiété par les représentants de l’Etat qui ont signé ce marché de dupes, Monsieur Ataillia s’est constitué partie civile pour expulser mon fils d’un logement situé en dehors  de l’enceinte de l’entreprise , d’une superficie de 230 m²  et qui abrite mon fils et 3 de ses enfants, tous mariés .

Mon fils qui a travaillé durant toute sa vie professionnelle pour cette Entreprise se retrouve aujourd’hui menacé d’expulsion (lui et ses enfants) par cet homme qui n’a d’autres faire-valoirs que le grade de son père et la puissance de ses connaissances. Connaissant en vous l’Homme de principes, de courage et de justice, j’en appelle à votre autorité pour qu’il soit sursis à cette mesure indigne et qu’une enquête approfondie soit menée sur cette transaction qui a permis à ce tyranneau de se rendre maître des lieux et de bafouer toutes les lois de la République".

Il a cinq ans la mise au chômage des ouvriers mal-voyants.

Le décret exécutif du 21 novembre 2011 prononçait le dissolution de l'entreprise publique Epih, où travaillaient plus de mille ouvriers mal-voyants qui se sont retrouvés au chômage. Créée vingt ans plus tôt, L'Epih avait été la victime de la politique d'importation sans vergogne qui a fait la fortune des prédateurs du système. Produisant des balais et brosses, les deux usines ont perdu leurs clients, les établissements administratifs, écoles, hôpitaux et ...mosquées qu'elles fournissaient ayant été incités par les voies obliques du système à se tourner vers les produits importés d'Egypte et d'ailleurs.

 

Commenter cet article