Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

DR

DR

Huit mois après sa parution, le rapport 2015 du PNUD sur le développement humain vient enfin d'être découvert par les rédactions d'El Watan, TSA, Algérie patriotique et autres. Il avait été publié à la fin de décembre 2015. Nous en avions rendu compte dès sa parution, comme d'une bonne nouvelle qui rend compte des progrès en profondeur accomplis depuis l'indépendance par notre pays, ses services publics, ses travailleurs, ses cadres et ses entrepreneurs. Ce rapport du Pnud donne une autre image que celles dont nous affublent les classements ultramédiatisés du département d'Etat US ou celui du doing business de la Banque mondiale.

Rapport 2015 du PNUD : L’Algérie parmi les pays à développement humain élevé

Par Farouk Djouadi, 16 août 2016. El Watan

Dans le rapport 2015 sur le développement humain, élaboré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Algérie est classée au 83e rang, dans la catégorie des pays à « développement humain élevé ». En Afrique, l’Algérie vient en troisième position derrière les îles Maurice et les Seychelles qui occupent respectivement les 63e et 64e rangs sur un total de 188 pays.

Le classement a été établi sur la base de plusieurs indices relatifs à l’espérance de vie, la scolarisation, l’accès aux services de santé et le revenu par habitant. Pour l’Algérie, l’espérance de vie à la naissance en 2014 a été estimée à 74,8 ans tandis que la durée moyenne de scolarisation est de 7,6 années. Le revenu national brut par habitant (RNB) est de 13 054 dollars.

En Afrique du Nord, la Libye — bien qu’elle soit le théâtre d’une guerre civile depuis 2011 — a été classée également dans la catégorie des pays à développement élevé (94e), avec une durée moyenne de scolarisation de 7,3 années et un PIB par habitant de l’ordre de 14 911 dollars et une espérance de vie de 71 ans. La Tunisie vient au 96e rang avec une durée de scolarisation de 6,8 années, un RNB de 10 404 dollars et une espérance de vie de 74,8 années.

Le Maroc, quant à lui, occupe la 126e place, dans la catégorie des pays à développement humain moyen, avec une durée de scolarisation de 4,4 années, un RNB de 6850 dollars et une espérance de vie moyenne de 74 ans. La Norvège vient en tête de ce classement mondial, suivie de l’Australie et de la Suisse. La dernière place revient au Niger.

Le rapport comprend 16 tableaux détaillant les caractéristiques socioéconomiques de chaque pays. L’indice d’inégalité du genre nous apprend que l’Algérie enregistre 89 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2013 et le taux de représentation parlementaire 25,7% (2014). Le taux d’activité est de 15,2% pour les femmes et 72,2% pour les hommes.

Dans le chapitre santé, le rapport situe le taux de mortalité infantile à 21,6%. L’Algérie compte un médecin pour 10 000 habitants alors que la moyenne est de 30 médecins dans les pays développés. La dépense publique de santé est de 6,6% du PIB contre une moyenne de 10% du PIB dans les pays développés (11% au Danemark et 17% aux Etats-Unis).

Pour le niveau d’instruction, le rapport souligne que le taux d’alphabétisation en Algérie est de 72,6% (89% féminin et 94,4% masculin). Le nombre d’élèves par enseignant est de 23 dans le palier primaire. La dépense publique par rapport au PIB dans le secteur de l’éducation est estimée à 4,3%.

Selon le rapport du PNUD, 28,28% de la population algérienne vit sur des terres dégradées. L’Algérie ne figure pas sur la liste des pays concernés par l’indice de pauvreté multidimensionnelle.

L’Algérie avait été classée à la 93e place dans le rapport de 2013.

Source: El Watan.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article