Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

Par Jugurtha Hanachi, 6 juin 2016

C’est une marée humaine qui a déferlé samedi 4 juin sur la ville de ighzer n Thaqqa (Bouhmar, 32 km de Batna) pour protester contre l’implantation d’une cimenterie sur le territoire de la commune.

La population d'Ighzer n Thaqqa vent debout et décidée à se battre pour garder l'environnement de ses vallées sain. Aussi, plus de 6000 personnes ont tenu un rassemblement au centre-ville durant lequel les représentants de la société civile ont pris la parole. Ils ont insisté sur le caractère pacifique de leur action et ont adressé un ultimatum à l’adresse des élus locaux qu’ils accusent d’être à la solde des entrepreneurs véreux.

Des citoyens des communes limitrophes ont également participé à ce grand rassemblement. Venus de Timgad, Sidi Maânsar, Ouled Fadhel, Thizi Laâbedh, ou Tazoult, ils sont tous contre cette "usine de la mort" qui menace de polluer toute la vallée.

La déclaration du wali a mis le feu aux poudres

En visite dans la région le 1er juin dernier, le wali de Batna, Mohamed Salamani, a été accueilli par des opposants qui ont brandi des pancartes hostiles au projet de la cimenterie. Ce dernier a déclaré devant les notables de la ville que les conclusions de l'étude d'impact sur l'environnement ont été positives, et que dans ce cas l’usine sera bel et bien construite dans le territoire de la commune.

Il n'en a pas fallu davantage pour faire réagir le front anti-usine, qui, après sa démonstration de force du 4 juin dernier, donne un ultimatum d’une semaine aux pouvoirs locaux avant d’entamer d’autres actions de protestation.

Risque d’une catastrophe écologique

Dans son "voyage de l’Aoures" de 1876, l’anthropologue français Emile Masqueray n’a pas manqué de comparer cette région à un paysage alpestre à cause de sa verdure et ses nombreuses sources d’eau.

Ighzar n Thaqqa ou "la vallée du genévrier oxycèdre" en chaoui, est une région à vocation agricole, connue surtout pour ses nombreux vergers d’agrumes et son beau barrage.

A cause des émissions polluantes du CO2, du rejet des déchets toxiques, sans oublier le bruit des engins et de l’exploitation de la carrière pour les matières premières, l’implantation de la cimenterie dans la région aura un impact très négatif sur l’environnement et sur la santé des populations.

Source : lematindz.net

Commenter cet article