Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Naguib Sawiri. Photo DR

Naguib Sawiri. Photo DR

Bouygues possède TF1. Issad Rebrab aura-t-il enfin sa télé? Jusqu'ici propriétaire d'un seul journal, (liberté francophone) le patron de Cevital va-t-il investir dans la presse de langue arabe et dans la télé? C'est la rumeur du jour.

On sait que dans le monde, la catégorie des patrons industriels qui achètent les médias s'élargit. Accéléré depuis deux décennies, ce mélange systématique du monde des affaires et des médias est sans doute un des traits actuel du système capitaliste. Les patrons veulent mettre directement la main à la pâte pour façonner l'opinion à leur convenance.

L'automne dernier, l'Egyptien Naguib Sawiris a acheté la chaîne Euronews, par le biais de son groupe Media Globe Networks. Mais, il n'a pas l'apparente discrétion de ses congénères français. Dès l'acquisition des 53% du capital de la chaîne, il crée la chaîne Africanew et prend immédiatement la présidence du conseil de surveillance d'Euronews afin dit-il de « contrôler de manière active et permanente l’indépendance et la diversité de la ligne éditoriale d’Euronews". Diversité? Jeune Afrique ne s'y trompe pas: "la prise de contrôle d’Euronews aurait pu être perçue comme un pas vers la promotion de positions critiques envers les islamistes ou favorable au président Sissi." Que représente Euronews ? s'interroge Sawiri : "Les valeurs européennes. La défense des droits de l’homme, de la démocratie, contre le terrorisme, contre l’extrémisme". Et lorsque Jeune Afrique lui demande "Êtes-vous davantage businessman ou homme politique ? il répond : "En tant que businessman, j’ai réussi beaucoup de choses. En tant que politique, je n’ai pas encore réussi mais je pense que je réussirai".

C'est le Brésil qui fournit le modèle le plus réussi dans le monde "émergent". Là-bas, c'est le groupe La Rede Globo, principal groupe médiatique brésilien, qui assure la coordination de l'opération actuelle d'éviction du tandem Lula-Dilma engagée par les classes économiques dirigeantes. Issad Rebrab, qui a dorénavant des bases dans ce pays, le sait sans doute. Lui et son congénère égyptien rivalisent chaque année dans le classement Forbès, mais c'est Sawiri qui a pris de de l'avance dans la possession de Medias.

Commenter cet article