Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Octobre 2011, réunion de fin de campagne à l'Otan. SYRTE est quasiment prise. "C'est un bon jour pour l'Otan, c'est un bon jour pour le peuple libyen" dit Amiral James Stravrides. Photo DR

Octobre 2011, réunion de fin de campagne à l'Otan. SYRTE est quasiment prise. "C'est un bon jour pour l'Otan, c'est un bon jour pour le peuple libyen" dit Amiral James Stravrides. Photo DR

"Dogmatisme handicapant" titre L'éditorial de Liberté qui nous informe que d'anciens officiers, favorables de longue date à un accord stratégique "inévitable" avec l'Otan, mènent toujours campagne pour l'engagement de l'ANP en Libye. 

La doctrine militaire algérienne, dogmatique, pourrait être contournée grâce à une astuce reprise par l'éditorialiste Djilali Benyoub. En clair, il s'agit d'occuper sans coup férir un profond morceau "vacant" du territoire libyen et d'y installer préventivement nos djounouds. 

Il conclut : "L’Algérie, aussi, avec ses positions dogmatiques qui la rivent sur la posture défensive, doit, dans ce contexte, remodeler cette vision, quitte à opter, comme l’ont suggéré des officiers à la retraite, pour un corridor de sécurité dans les terres voisines, étant donné qu’elles ne sont sous aucun contrôle pour préserver la sécurité du pays". Ce qui n'empêchera pas Lamamra de continue à militer pour une solution politique entre Libyens, concède l'éditorial:  "Les vertus des solutions diplomatiques seront également préservées et demeureront valables".

La proposition du journal de M. Rebrab va-t-elle aider Le diplomate en "charge du dossier libyen" à convaincre ses interlocuteurs. Il souligne ce matin que "les efforts entrepris pour résoudre la crise libyenne sont arrivés à la "dernière ligne droite" et que la balle est désormais est totalement dans le camp des parties libyennes qui "doivent faire vite avant qu'il ne soit trop tard".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article