Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) finance des projets de jeunes entrepreneurs, par le biais de son fonds d’investissement pour les jeunes promoteurs (Jil FCE). Le 28 janvier, le président du FCE,  Ali Haddad a expliqué sa démarche à Oran, rapporte l'APS : "Dans le souci de faire valoir la créativité et le savoir-faire des jeunes algériens, nous avons créé un fonds d’investissement pour les projets des jeunes entrepreneurs et nous avons dépassé 2 milliards de dinars pour le financement de ces projets". Lors de la rencontre, Ali Haddad à insisté sur l’impérative de diversifier les moyens de financement des grands projets soulignant "qu’il est temps de limiter le recours aux budgets de l’Etat pour financer des projets".

D'où vient l'argent du Fonds FCE? Le quotidien l'Expression annonçait le 19 décembre 2015: Le fonds «Jil FCE» intéresse les étrangers. Ali Haddad avait révélé à Adrar des fonds d'investissement étrangers, européens et arabes, ont fait part de leur volonté de soutenir Jil FCE. «Des Saoudiens et Emiratis, ont promis de le doter de 500 milliards DA, ce qui permettra non seulement de financer les petites entreprises, mais également des grandes entreprises membres du Forum.». Cette somme est à mettre en rapport avec l'argent récolté par le Fonds parmi les patrons du FCE. Haddad annonçait qu'elle pourrait "d'atteindre 5 milliards de dinars». Les Saoudien et autre émiratis en proposent cent fois plus. Auront-ils un droit de regard sur l'utilisation de ces généreuses "dotations".

Commenter cet article