Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les partenaires de DAVOS aiment les paradis fiscaux

Oxfam, une ONG internationale engagée dans la lutte centre la faim et les inégalités, a choisi la réunion de Davos pour publier des chiffes calamiteux. Le patrimoine cumulé des 1 % les plus riches de la planète a dépassé l'an dernier celui des 99 % restants avec un an d'avance sur les prévisions, le patrimoine de la moitié la plus pauvre de la population mondiale s'est réduit de 1 000 milliards de dollars, alors que dans le même temps, celui des 62 premières fortunes mondiales a augmenté de plus de 500 milliards.

Et si Oxfam a choisi de publier son rapport choc à Davos, ce n'est pas anodin. L'ONG qui a enquêté sur quelque 200 multinationales, révèle que neuf entreprises sur dix parmi les partenaires stratégiques du Forum économique mondial sont présentes dans au moins un paradis fiscal. Ainsi, pour le continent africain, ce sont pas moins de 100 milliards de dollars qui, chaque année, échappent au fisc.

OXFAM lance une pétition pour mettre fin à cette hémorragie.

 

Mettons fin à l’ère des paradis fiscaux

Si nous voulons vaincre les inégalités extrêmes et la pauvreté, il est temps de mettre fin à l’ère des paradis fiscaux.

Les pays en développement perdent au moins 170 milliards de dollars de recettes fiscales par an, car des grandes fortunes et des multinationales cachent des sommes considérables dans les paradis fiscaux.

De nombreux gouvernements se rendent complices du maintien de ce réseau. Les pays les plus pauvres en subissent particulièrement les conséquences, puisqu'ils sont privés des fonds qui leur permettraient de financer leurs services de santé et d'éducation et de lutter contre la pauvreté.

Les gouvernements doivent conjuguer leurs efforts pour mettre un terme à ce système, et mettre en place un système fiscal international juste pour le plus grand nombre, et non pour une minorité. Nous remettrons cette pétition aux chef-fe-s d’État et de gouvernement lors de l'Assemblée générale des Nations unies au mois de septembre prochain, soit exactement un an après l'adoption des objectifs mondiaux pour éliminer l'extrême pauvreté et réduire les inégalités.

Il est temps de mettre fin à l’ère des paradis fiscaux et d’en finir avec les inégalités extrêmes!

Signez la pétition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article