Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Sur Liberté ce matin, un curieux communiqué non signé : "À l’occasion du 23e anniversaire de la disparition du président Mohamed Boudiaf, ses amis et compagnons de la guerre d’Indépendance se retrouveront le vendredi 3 juillet 2015 au cimetière d’El-Alia pour se recueillir à sa mémoire".
 

Cette initiative anonyme a quatre jour de retard, Mohamed Boudiaf ayant été assassiné le 30 juin 1992. Le 30 juin 2015 un quotidien rendant compte d'une commémoration hors nomenklatura titrait : "23 ans après son assassinat : Mohamed Boudiaf, l’oublié des officiels algériens". Le journaliste précise "l’Algérie officielle a oublié même de rendre hommage à l’un des authentiques artisans de la guerre de libération nationale".

La nomenklatura était en effet absente à El Alia le 30 juin dernier, à la cérémonie dont plupart des journaux et site d'information ont rendu compte le lendemain et à laquelle même l'APS  consacré une dépêche. 

A la suite de quoi sans doute, "Les amis et compagnon du président Boudiaf de la guerre de libération" se sont révéillés des torpeurs du ramadhan. On dit que le ministre concerné sera là et qu'on y lira une lettre (anti-datée?) du président de la République.

Fateh Agane, ancien membre du Pags-parti assassiné six mois après Boudiaf- était présent à la cérémonie du 30 juin dont il a rendu compte sur Raïna-dz, le site animé par quelques anciens pagsites.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article