Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

La nomination la plus significative est celle du nouveau Pdg de Sonatrach, c'est aussi la  plus commentée. Présenté par les uns comme un "nouveau monsieur gaz de schiste et "sommité mondiale" des hydrocarbures non-conventionnels , Amine Mazouzi, spécialiste "d'une parfaite intégrité"est placé par les plus sérieux devant un défi quasi impossible : "En finir avec l’instabilité maladive de Sonatrach" . Instabilité qui, comme on le sait, est provoquée les mécanismes obliques de décision, actionnés par les prédateurs de la rente.

Dans Liberté, Remouche Khaled rapporte les propos d'une "source proche de Sonatrach": “C’est un excellent technicien. Il a, à son actif, le plan de développement de Hassi-Messaoud jusqu’en 2050. Il connaît très bien le dossier gaz de schiste. C’est lui qui a développé une approche relative au développement des ressources de gaz de schiste dans la région de l’Ahnet au Sud-Ouest".

Même esprit et sans doute même source, pour le quotidien Reporters qui titre en gros plan, sans point d'interrogation : "Amine Mazouzi, «Monsieur Schiste» à la tête de la Sonatrach". Le "journaliste" Amine Echikr explique: "" Le nouveau patron de la compagnie pétrolière est considéré comme une des sommités mondiales des hydrocarbures non conventionnels".

Ali Titouche journaliste chevronné de la rubrique économique d'El Watan voit d'autres défis pour Amine Mazouzi Le titre de son article :  "Remettre les trains de production sur rails". On lit : "Le nouveau PDG de Sonatrach a gagné ses galons grâce à son excellente maîtrise technique des gisements, dans l’amont pétrolier et gazier et dans la stratégie. Il a conçu plusieurs plans pour améliorer le rendement de certains gisements, dont Hassi Messaoud, et freiner leur déclin. La situation devient urgente sur les terrains pétroliers pour qu’il faille dépêcher un «senior ingénieur» capable de remettre sur rails les trains de production. Amine Mazouzi est armé d’une longue expérience dans le domaine d’excellence qu’est le réservoir engineering, c’est-à-dire le cœur des gisements pétroliers".

Le journaliste décrit "plusieurs atouts", dont dispose le nouveau Pdg, de l’avis de certains cadres qui le connaissent de très près. Il pourra notamment compter sur sa solide formation polyvalente, son expérience, ses compétences managériales…. Sur le plan moral, tout le monde s’accorde à dire que l’actuel PDG de Sonatrach est d’une parfaite intégrité. Il ferait bon ménage avec le tout nouveau ministre de l’Energie".

Ali Titouche conclut :"N’est-il pas temps d’en finir, par la même action, avec l’instabilité maladive de Sonatrach ?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

amine 30/09/2015 11:22

j'adore les guillemets sur le "journaliste"amine echikr.... mais bon les gens ont les références qu'ils veulent
Bien à vous le "Journaliste"