Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Leurs chamailleries très médiatisées dégagent une forte odeur de luttes de succession. Il s'avère désormais que ces deux anciens du sérail visent la même cible, visiblement le Premier ministre Sellal. 

Le 29 avril le journal El Watan titrait à la une :  "Louisa Hanoune accuse : «Il y a des délinquants au sein du gouvernement Sellal». Il ne s'agit pas du fameux Ghoul impliqué dans des marchés publics faramineux,  elle mettait en cause nominalement les ministres de la culture et de la santé, tous deux récemment intégrés au gouvernement, avec dit-on une réputation de compétence. En mars dernier Abderrahmane Mebtoul analysait "le revirement à 180 degrés de la responsable du Parti des travailleurs", puis précisait la cible des attaques de Louisa Hanoune :  " Elle accuse les membres du gouvernement d’être un gouvernement de «copains», excepté le ministre de l’Énergie qui serait selon elle un des rares patriotes, alors que la majorité des ministres sont des incompétents, aux ordres d’hommes d’affaires, et dont le but est de brader l’économie nationale".

Adversaire de Louisa Hanoune et également doué pour  la frime et les pitreries médiatiques, Amar Saadani s'en prend, lui, directement aux grosses pointures du gouvernement. Reprenant ses propos récents en conférence de presse, le quotidien l'Expression rapporte ce matin : "En s'attaquant aussi frontalement au Premier ministre Abdelmalek Sellal et au ministre de la Justice, Tayeb Louh, le secrétaire général du FLN a franchi le Rubicon".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article