Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Avec en toile de fond les luttes autour du contrôle de la présidence-avec ou sans révision constitutionnelle- on assiste à une intensification des luttes pour la direction des institutions et partis, appelés à peser sur les débats internes du système, notamment sur l'ANP. Ces luttes s'accompagnent aussi de déballages d'affaires non vérifiables pour l'Algérien ordinaire, privé d'une véritable presse d'investigation. Les médias se limitant à jouer leur rôle habituel caisse de résonance des luttes de clans, sans éclairer notre lanterne.

Louisa Hanoune dit oui

Les députés du FFS ont voté contre le projet de "loi-cadre sur le livre", présenté le 4 mai à l’assemblé nationale. Lors des débats qui ont précédé ce vote, les députés du FFS ont estimé que ce projet "liberticide" vise plus à réprimer qu’à encadrer le marché du livre, plombant toute la chaîne de la production, de l’édition et de la commercialisation du livre. Chafika Djennadi note sur le site Libre Algérie: "Les députés du PT, qui ont lancé ces derniers jours des critiques acerbes contre la ministre de la culture, ainsi que ceux de l’Alliance Verte, ont voté oui pour le projet de loi sur le livre".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article