Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Concluant son article intitulé  CHAUD, LE SÉRAIL! sur les attaques ultramédiatisée de Louisa Hanoune contre des ministres, Hebba Selim écrit dans le Huffpost-Algérie :  "Cette multiplication des "affaires" et des attaques contre les ministres intrigue les observateurs politiques qui se demandent s'il ne s'agit pas d'une énième bataille au sein du sérail...."

S'affirmant  "anti-impérialiste", Louisa Hanoune est capable de fustiger le mouvement citoyen adversaire de la fracturation hydraulique l'accusant même d'être infiltré par les jihadistes et faisant le jeu des ennemis de l'Algérie, tout en soutenant vaillamment son ami le ministre Yousfi proche du lobby pétrolier international. Au plan social, elle a aligné son parti sur la politique d'inféodation au pouvoir et de paix sociale, conduite par Sidi Saïd, avec lequel Louisa Hanoune est corresponsable des impasses syndicales persistantes au complexe sidérurgique d'El Hadjar.

Depuis le début de l'année Louisa Hanoune mène une campagne -curieusement largement médiatisée par les journaux libéraux- contre les "oligarches" qui se seraient agglutinés dans un "pouvoir de l'informel" stuctructuré autour de Saïd Bouteflika, lequel se préparerait à succéder à son frère ainé. (Elle dementira plus tard cette hypothèse, que même les membres du PT jugeaient farfelue.

Février 2014, "Louisa Hanoune prend une nouvelle tangente"

"Louisa Hanoune : En attaquant le DRS, on donne des prétextes à une intervention étrangère", c'est sous ce titre que Maghreb Emergent rendait compte du communiqué du 13 février 2014 publié par Louisa Hanoune. Commentant ce virage pro-DRS, El Watan écrivait : "Mais à quelques semaines de l’élection présidentielle, Louisa Hanoune prend une nouvelle tangente. Elle a estimé, dans une récente conférence de presse, que l’entourage de Abdelaziz Bouteflika est en train de «préparer une fin tragique» à l’actuel chef de l’Etat. Pis, elle pousse le Président à se prononcer, alors qu’elle sait pertinemment que l’homme est incapable de s’adresser au peuple. Pourquoi une telle attitude ? L’ancienne syndicaliste, qui dirige d’une main de fer le Parti des travailleurs depuis 25 ans, avance qu’elle agit toujours dans "l’intérêt du pays". Cet intérêt ne serait-il pas lié à son destin personnel ?

Salima Tlemçaci, proche du DRS-Canal historique, écrit dans El Watan du 21 février 2015 : "Lors d’une conférence de presse, la porte-parole du PT a accusé publiquement  le patron de l’entreprise des travaux publics et de construction, ETRHB, Ali Haddad, sans le nommer, d’interférer dans les décisions de l’Etat, en voulant procéder à des changements à la tête de Sonatrach(..). Quelques semaines plus tard, le PDG de Sonatrach paya de son poste, laissant du coup accréditer la thèse selon laquelle une connexion serait établie à ce point entre les milieux d’affaires et le centre de décision à la Présidence (...). Les sources barbouziennes de la journaliste expliquent : «C’est une recomposition pure et simple du système. Le frère du Président ne s’arrêtera pas là. Il continuera à opérer des changements aussi surprenants dans le seul but de fermer le jeu pour que le terrain lui soit totalement acquis, afin de succéder à son frère.»

 

Flash back.

Louisa Hanoune, serait un agent de DRS ?

Par El Erg Echergui, 9 novembre 2010

Louisa Hanoune, serait un agent de DRS ? Je ne le crois pas, mais si cela est vrai, on ne sera pas choqué, elle joue un rôle qui plait bien à cet organisme et qui plait au clan de boutef. Son parti est devenu un comité de soutien à ce dernier. Il lui arrive de "regretter" des points négatifs pour la forme. Quant au DRS, il est vain pour lui de tout manipuler et de tout noyauter, un jour, il sera balayé par l’histoire, comme le vent balaie les feuilles mortes pour laisser la chance au changement et à une nouvelle vie. C’est imparable. Se cacher derrière des noms de guerre ne servira à rien, l’anonymat ne protégera pas les barbouzes qui ont la conscience entachée et les mains sales. Ils seront rattrapés par l’histoire. Au fond d’eux même, ils le savent.

Pour Mme Hanoun, je crois qu’elle a jeté l’éponge de la contestation et la revendication une première fois, lorsqu’elle a vu un grand nombre de ses élus changer de camp. Une deuxième fois lorsqu’elle s’est rendu compte que son poids politique dépend essentiellement des  élections truquées contre lesquelles elle est incapable de se révolter sans disparaître politiquement. Elle accepte plus facilement les humiliations. Elle est rentrée dans les rangs avec les autres vaches brouteuses… Quant à la populace qu’elle a voulu défendre à l’origine, elle n’a que ce qu’elle mérite…

Le problème pour elle, le choc de la manipulation des dernières élections présidentielles et la chute qui s’en est suivi ont été si brutales qu’elle a perdu le sens de « la participation critique ». Elle soutien ceux qui l’ont déloyalement réduit en miettes pratiquement. Elle a déserté ses principes politiques et les soucis de son peuple comme elle a fuit les liens qui l’attachaient à ses propres parents.

Source: elegechergui.wordpress.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article