Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Par Le Condjador, Jijel le 16 avril 2015

La grève a commencé hier soir 15 avril à la suite suite de plusieurs harcèlements par les garde-côtes de la marine, conséquence de l'interdiction faites aux différentes embarcations de pêche -ringnets chalutiers et petits métiers  de pêché sur la côte sous pretexte  d'une zone réservé au mouillage des bateaux de commerce. Cette zone interdite qui d'étend  de Oued Ezhor à Aouana est à 50 km carrés.

L' interdiction a été précédé d'un simple  "conseil"  pour ne pas trop approcher les bateaux de commerces. Elle est devenu un ordre indiscutable.  

La rade de Jijel  a vu le nombre  de bateaux  augmenter  de plus en plus, ces 3 dernières années. Pour arriver  à un nombre de 24 bateaux.  A Jijel, on pousse la marine militaire à se faire une mauvaise réputation, par le piétinement des espaces  citoyens sur terre et sur mer.

Toujours avec le même truc: une barrière, un joundi puis un mur et qui avance dans tous les senc et puis le truc de top secret dans un temps où des  satellites qui peuvent identifier une personne  avec les détails.  La files indienne des bateaux de commerce sur toute la côte avec leurs lumieres sont une forme de barrage  a la rentrée des poissons du large vers la côte , les lumières utilisée par les marins pêcheur n'ont aucun  effet face au projecteurs des bateaux de commerces  où tous le poisson se concentre.

La grève est suivie ce matin 16 avril à 100%. Une réunion s'est tenue ce matin 16 avril au port de pêche de Boudis. Une pétition et des  revendications ont était adoptées, 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

messaoyd bernia 28/04/2015 18:21

Bonne chance