Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L'ancien ministre de la Culture et de la Communication devenu leader de l'opposition CNLTD affirmait le 16 février 2015 dans une interview à TSA-Algérie:
"Je pense qu’aujourd’hui l’Algérie essaie de favoriser le dialogue inter libyen. Elle n’a pas beaucoup d’atout car sa prise de position avec Kadhafi nous a enlevé toute possibilité de réussir une médiation entre toutes les parties libyennes. C’est une erreur de la politique extérieure de l’Algérie". 

Moins d'un mois plus tard, son de cloche différent. Après la réunion des forces politiques libyennes, à l'initiative de l'Algérie, Rahabi explique doctement dans Maghreb Emergent  : "Et les atouts de l’Algérie dans cette médiation inter-libyenne, sont tout d’abord sa proximité, sa connaissance du dossier, et sa recherche de la solution politique,  préalable à toute autre solution".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article