Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Jacques Safir, directeur d’études à l’EHESS et directeur du CEMI-EHESS. Photo DR

Jacques Safir, directeur d’études à l’EHESS et directeur du CEMI-EHESS. Photo DR

Dans son analyse initulée "Schistes, schistes, rage ! publiée le 5 janvier, l'économiste Jacques Sapir écrit, le 5 janvier, à propos de la rentabilité des gaz et huile de schiste état-uniens :

"Même si l’on manque d’études systématiques, il semble bien que cela place le seuil de rentabilité au-delà de 80 dollars le baril. Certains auteurs avancent même des sommes de l’ordre de 100 dollars. Avec la très forte baisse du prix du baril, il est patent que cette industrie perd désormais de l’argent (...).

"Il ne fait pas de doute que le gouvernement américain s’est appuyé sur l’industrie de l’huile de schiste dans l’espoir de réduire sa dépendance aux importations de pétrole. Il est tout aussi clair que, dès le début, il a instrumentalisé la baisse des cours afin d’affaiblir la position de la Russie, ainsi que celle du Venezuela. Mais si les prix restent bas au-delà de l’été 2015, il sera à son tour frappé très durement; Il serait dès lors logique que les cours remontent d’ici mars 2015. Mais les marchés ne se pilotent pas comme des avions de combat… Si une hausse est fort probable au second semestre de 2015, nul ne peut dire si elle sera suffisante. En fait, la meilleure stratégie pour la Russie serait paradoxalement de retarder cette remontée (...)

"La question est donc de savoir si la Russie et les pays de l’OPEP peuvent attendre l’automne 2015. Pour la Russie, cela semble assuré, mais ce l’est beaucoup moins pour certains pays de l’OPEP". Par ailleurs, les grandes compagnies pétrolières américaines peuvent, elles aussi, avoir intérêt à une crise qui leur permettrait de racheter à vil prix des centaines de concessions. Les espoirs suscités par l’huile de schiste risquent donc de se transformer dans les six prochains mois en cauchemar, et en particulier pour les autorités américaines".

Texte intégral : http://www.medelu.org/Schistes-schistes-rage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article