Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les Algériens pourront-il bientôt voir le film mythique  Chroniques des années pub de Othmane Ariouat, l'auteur de l'inoubliable Carnaval fi dechra? Selon le quotidien El Khabar, la ministre de la culture a annoncé la bonne nouvelle, lundi dernier devant la commission des finances de l’assemblée populaire nationale.

Nadia Labidi a précisé que son ministère a approuvé l’agrément du film "avec toutes ses scènes sans coupure, ni censure, et de laisser au public le soin de juger et d’avoir le dernier mot".

Malik Tahir explique dans Huffpost Algérie les raisons de la mise aux oubliettes de ce film: "Avec sa description féroce des mœurs politiques dans une commune où Ariouat campe de manière extraordinaire, le film est une critique mordante du régime algérien. Un politologue a déclaré un jour qu’aucun livre politique ne peut égaler en terme "d’éclairage" ce film qui constitue une satire impitoyable et mordante du régime politique algérien. La méfiance à l’égard des "Années pub" provient bien de la puissance du Carnaval fi déchra, film indémodable dans un pays où le régime n’a pas changé. Si Makhlouf Lbombardi a vieilli. Carnaval fi dechra n’a pas pris une ride… C’est même devenu une expression entrée dans le langage courant pour désigner la gabegie et le ridicule…"

Photo DR

Photo DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article