Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Conviction à Annaba: L'énorme pression de la "caste de barons intouchables" est à l'origine de l'accident cardiaque qui a conduit au décès du wali Sendid. Panique dans TSA-Algérie: Les salaires, les retraites et les prestations sociale seront touchés "dans quelques mois" annoncent un chroniqueur célèbre et le médiatique président d'un parti de la CNLTD. 

 

Colère à Annaba

"Nous avons des échos de la rue de la Wilaya de Annaba. Il y a chez les citoyens une grande indignation et une vive colère, de l'aveu de nombre d'élus de la Wilaya. Ceux-là se posent des questions sur les causes de sa mort" affirme Ramdane Taazibt, membre de la direction du Parti des Travailleurs dans une déclaration à El Khabar repise par le ,Huffpost. Selon le dirigeant du PT, "Mohamed Sendid a pris en main la Wilaya de Annaba "alors qu'elle était dans situation grave" marquée par l'arrogance "de l'argent politique, des hommes d'affaires et des fils de tel et untel". Il évoque à cet effet "de vastes opérations d'accaparement et de pillage du foncier.

"Des pressions ont eu raison de sa santé" titre l'article de Gaidi Mohamed Faouzi. Le correspondant d'El Watan à Annaba décrit l'opposition d'une "caste de barons intouchables"  aux efforts d'assainissement entrepris par Mohamed Sendid après sa nomination, notamment dans le domaine du "foncier". Il note: "L’ex-chef de l’exécutif a-t-il sous-estimé le défi à relever sans mesurer le degré des pressions à subir ? Oui, répondent à l’unanimité les citoyens de Annaba, tous statuts confondus".

 

"Dans quelques mois".

Mohamed Benchicou. " D’ores et déjà, on annonce que les retraites comme la plupart des prestations sociales, ne pourraient plus être honorées dans quelques mois". (TSA-Algérie)

Mohcine Belabbas, président du RCD: 

"Il est à craindre qu’on ne puisse plus, dans quelques années voire dans quelques mois, assurer les salaires tels qu’ils le sont actuellement". (TSA-Algérie)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article