Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Dans une Interview au Figaro, Al Sissi confie: "Le président Hollande et moi sommes sur la même longueur d'onde. Je souhaite que s'établisse entre nos deux pays un partenariat stratégique".  

"François Hollande ferme les yeux", titre l'hebdomadaire Le Point qui précise d'emblée : "Le président n'a rien dit sur l'alarmante dégradation des droits de l'homme en Égypte, préférant parler sécurité et contrats avec son homologue égyptien". L'hebdomadaire cite François Hollande qui justifie ainsi sa discrétion : "L'Égypte est un pays frappé par le terrorisme et confronté à des mouvements terroristes dans des pays voisins . Nous devons agir ensemble."

"Al-Sissi à Paris pour du shopping antijihad" titre donc logiquement Libération.fr.

Pourtant. Le maréchal a-t-il en vue la menace de sous-marins jijhadiste lorsqu'il commande, pour 600 millions, d'euros une frégate multi-missions FREMM. "Décidément, explique le quotidien économique la Tribune, l'appétit des militaires égyptiens pour les matériels d'armement tricolores est insatiable. Après les corvettes Gowind (quatre signées pour 1 milliard d'euros et deux en voie de l'être) et les Rafale (un intérêt pour 24 appareils pour 3,6 milliards d'euros notamment, cette frégate anti-sous-marine, serait en quelque sorte le navire amiral de la flotte égyptienne. Après le Maroc (1 exemplaire), ce serait au tour de l'Égypte de s'offrir ce bijou technologique français".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article