Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Laurent Mauduit* écrit dans Mediapart à propos du nouveau Prix Nobel de l'économie un long article intitulé : "Jean Tirole, prix Nobel des «imposteurs de l’économie»". 

"Il est même celui qui a le plus contribué, en France, à l’OPA du monde de la finance et de l’assurance sur la recherche économique de pointe. Il est, dans notre pays, l’une des figures les plus connues de cette catégorie d’experts que j’avais baptisés dans un livre publié en avril 2012, les Imposteurs de l’économie (Éditions Pocket), dont Mediapart avait publié les bonnes feuilles. Et il n'y a guère que l'association Attac qui s'en soit souvenu, lundi, en publiant un communiqué à contre-courant : « Alors qu’un déluge de commentaires élogieux en forme de « cocoricos » se propage dans les médias, Attac déplore ce choix qui s’inscrit dans la lignée des prix attribués à Hayek, Friedman et autres économistes néolibéraux en grande partie responsables de la crise actuelle ».

"Le jury du Nobel d’économie a pris la détestable habitude depuis plus de deux décennies de ne récompenser, à l'exception de Paul Krugman en 2008, qu’un seul courant de pensée, celui du néolibéralisme. Or l’économie n’est pas une science exacte mais une branche des sciences sociales, c’est-à-dire une discipline dont la richesse dépend du pluralisme de ses approches. Avec Jean Tirole, la détestable habitude se prolonge encore une année de plus".

*Laurent Mauduit, écrivain et journaliste d'investigation français, est spécialisé dans les affaires économiques. C'est l'un des cofondateurs de Mediapart.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Safiya 14/10/2014 17:48

Que peut-on attendre d'autre du prix Nobel, Jean-Paul Sartre (Paix à son âme) l'aurait-il refusé par caprice ?