Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

nȝ ḫȝt.w n pȝ ym

N35
G1
N25
X1 Z1 Z1 Z1
N35
G40
M17 M17 Aa15
D36
N35A N36
 

Les Egyptiens soutiennent Sissi comme ils ont soutenu Ramsès 3 lorsqu'il avait empêché les Peuples de la mer de détruire l'Egypte... au 12è siècle avant-JC. 

 

Evoquant, en juillet 2011, le livre d’Abdelwahab Meddeb Printemps de Tunis, Alain Gresh notait : "Ce qui est frappant dans l’ouvrage, c’est sa « pudeur » concernant ses positions sur le régime de Ben Ali (...) Meddeb en et de nombreux intellectuels tunisiens s’étaient, comme il le dit lui même, « accommodés » de Ben Ali :« Nous n’avions pas protesté quand Ben Ali avait procédé à l’éradication des islamistes par la terreur en 1990-1991. Nous en étions même soulagés. ».

Dans son émission sur France culture du 26 septembre 2014, intitulée "Face à la barbarie" Abdelwahab Meddeb semble fermer la parenthèse de la pudeur et renouer avec ses penchants. "On voit, sous nos yeux, l’effritement de la Syrie, de l’Irak, du Yémen, de la Libye. Laissons de côté le cas de la Tunisie qui continue dans l’incertitude son expérience vers une possible réalité démocratique. Seule l’Egypte semble avoir résisté au cataclysme qui secoue la région, affirme-t-il. "L’intervention de l’Armée, sa destitution des islamistes, est selon nombre d’intellectuels plus légitime que la légitimité démocratique. Ce jugement est partagé par une large majorité du peuple égyptien. Ce qui choque profondément la conscience occidentale. Ce à quoi répondent les Egyptiens : « Ces étrangers d’occidentaux ne connaissent rien à la réalité locale. Sous le gouvernement islamiste notre pays millénaire a chaviré et a failli connaître le naufrage ».

Il est normal que Abdelwahab Meddeb, qui travaille à France culture, élève le niveau. Il énonce que la vigilance "millénaire" des Egyptiens remonte à l'expérience fondatrice du 12 ème siècle avant JC, lorsque, sous Ramsès3, à la fin de l'Âge du bronze récent, les mystérieux envahisseurs dénommés Peuples de la mer avaient échoué à détruire la civilisation égyptienne, alors qu'ils avaient porté un coup fatal aux royaumes et cités prestigieuse de la Méditerranée orientale. "Seule l'Egypte a résisté dit Meddeb, l'invasion a été défaite par l'armée egyptienne"

CQFD.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article