Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Un jugement sera rendu demain après la plainte en référé des habitants de la cité des Sources d'Alger. Ils contestent le permis de construire d’une tour de 14 étages, collée à leurs immeubles et située sur le seul espace vert de la cité.

 le journal Liberté rapporte ces témoignages de résidents: “Ils ont abattu des arbres centenaires. Ces pins ont mis plusieurs décennies pour pousser, mais ils ont fini par être abattus par ces engins d’une manière criminelle. Ces arbres étaient l’âme de toute la cité”.

Achat illégal, puis blanchiment des actes de propriété par ventes successives. Au Bois des pins de Hydra en 2011, comme au bois de Canastel près d'Oran, et aujourd'hui aux Sources, la mobilisation populaire a mis à nu les méthodes de la mafia immobilière algérienne. Rattachée à des réseaux d'interêt proches du pouvoir, organiquement liée aux administrations wilayales et locales, cette mafia recourt à des techniques éprouvées pour faire main basse sur les terrains du domaine public destinés aux espaces verts. 

Aux Sources, pour appuyer les promoteurs, le wali d'Alger recourt à la technique utilisée par son prédécesseur à Hydra, où La forêt du Bois des pins a été rasée manu militari en juillet 2011, sous la protection de la DGSN. 

Avec cette nouveauté alarmante aux Sources: le recours à de jeunes bataglias en plus des policiers. Ce qui présage de provocations en vue de créer un climat de violence pour nuire à la mobilitation des habitants et l'isoler auprès de l'opinion.

 

Juillet 2011, Bois des pins. Photo DR

On se rappelle que les habitants de la cité d'Hydra s'étaient battus becs et ongles pour sauver leur bois (Voir photo). Vainement. Mais ils ont finalement obtenu, après une longue aventure juridique, un verdict  qui reconnait que l’entreprise chargée des travaux de construction du parking ne possède pas de titre de propriété et que les permis de construire ont été frauduleusement délivrés par le maire de Hydra. "Par Jugement du Tribunal administratif d'Alger rendu le lundi 17/12/2012, sous le N° 182/12, la Wilaya d'Alger, ainsi que tout occupant de son chef, est expulsé du terrain litigieux situé au bois des pins à Hydra (projet de Parking)." (Lire: Bois des pins : précisions sur le jugement).

Sans doute instruits par l'expérience de Hydra, les animateurs de l'association oranaise ARC ont réussi à obtenir un jugement du tribunal administratif d'Oran décidant l'annulation pure et simple des permis de construire accordées à des prometteurs, qui eux aussi ont commencé à  abattre des arbres de la forêt de Canastel (Lire Le précédent judiciaire de la forêt de Canastel)

Ces jurisprudences seront-t-elles prises en compte demain par les juges d'Alger?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ramdani lotfi 24/01/2015 17:28

ci-aprés le lien de l'interview accordé au site immobilier Lkeria.com par le DG de l'AADL : http://www.lkeria.com/b8-AADL2-interview-de-Lkeria-DG-AADL

pour une éventuelle reprise
merci d'avance