Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Par MedSouilah 23 août 2014

 

À confondre la réalité et la fiction, le mensonge contre Jijel, est-il devenu une pratique courante? Souvenez vous du mensonge du journal Echourouk quand il avait écris à la une: L'étoile Daoud flotte au stade de Jijel…!

Nous avons démontré à ce journal, que c'était le contraire, et, cette affaire a laissée ses traces grace à jijel.info… Maintenant c'est au tour, de liberté, un journal, pourtant que nous avons aimé, et respecté…

Il écris dans son radar: "…Une wilaya qui “s’ouvre” au tourisme. On ne sert pas les femmes dans les cafés à JijelPar : Rubrique Radar

On savait la réputation “conservatrice” de la wilaya de Jijel. Mais trop, c’est trop ! Jugeons-en : une jeune femme qui voulait acheter un café à sa mère s’est vue rabrouée par le tenancier au motif qu’elle ne portait pas de hijab. “Peut-on, de cette manière, s’ouvrir au tourisme qui exige un minimum de tolérance ?”, s’est interrogée la jeune femme…"

Nous dénonçons la manipulation et les mensonges d'un journal contre une wilaya, à cause d'un cas isolé…!

Jijel, est ouverte et ne représente pas l'intégrisme, ni le racisme, et les millions de touristes qui sont passés dans la région pendant ce mois d'Aout, ne diront pas le contraire…!

Jijel est désormais devenue la destination préférée des Algériens…! Pratiquement "toute l’Algérie a choisi Jijel comme destination" http://www.jijel.info/jijel-destination-preferee-algeriens-en-ete/

 

 

Une Réponse à Les mensonges du journal liberté contre Jijel…

Par Moufdi-Zaheir, 24 août 2014 

 

Jugeons-en : une jeune femme qui voulait acheter un café à sa mère s’est vue rabrouée par le tenancier au motif qu’elle ne portait pas de hijab. “Peut-on, de cette manière, s’ouvrir au tourisme qui exige un minimum de tolérance ?”, s’est interrogée la jeune femme…"

Il se trouve que le rédacteur de cet article s'est dépêché de généraliser un cas produit par un tordu comme il en existe tant et que, d'ailleurs, nous prenons plaisir à dénoncer leur attitude rétrograde et inopportune, commise par ignorance et par bêtise.

Les Jijeliens ordinaires sont tolérants au-delà de toute expression. Ils sont certainement roublards et affairistes mais tout de même assez accueillants et peu regardants sur le fait qu'une telle porte le hijab ou une mini-jupe avec le sillon de sa poitrine visible à travers un T-shirt échancré en "V".

Ceci est vraiment la moindre de leurs préoccupations, du moment qu'il ne s'agit pas des membres de leur propre famille.

L'étranger est respecté pour ses convictions et ses attitudes, pour peu qu'elles ne portent pas sérieusement préjudice au reste de la population de Jijel.

Sachant, de plus, que toutes ces choses ne se produisent que pour une période relativement courte.

Ceux qui tiennent à voir les femmes en hijab, ces hurluberlus gandourés, barbus,  blighés, sérieusement attardés et en retard de deux siècles sur l'évolution des choses, ne sont pas et ne constituent pas la population de Jijel ; ces gens s'y sont seulement mêlés sans bien réussir à s'y intégrer… ils ne réussiront jamais d'ailleurs en raison de leur nature aussi rèche et dure que la roche de laquelle ils sont issus, encore moins mériter leur place au milieu de gens civilisés et cultivés.

Ce journaliste du journal "Liberté" a prêché par ignorance ou pour d'autres motifs tendancieux l'ayant ainsi menés à  juger d'un évènement isolé, commis par une personne pour donc le coller à toute une population en tant que pratique commune…

Monsieur le journaliste, vous vous méprenez. A l'évidence, et pour le moins, vous manquez de beaucoup de discernement… sans compter le fait qu'il vous reste encore beaucoup à apprendre en matière de journalisme…

C'est un authentique Jijli qui vous parle ainsi…. qui fait aussi dans le journalisme sans le faire exprès…wink

Source: Jijel-info

Les mensonges du journal Liberté contre Jijel…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article