Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Place de la Constitution à Athènes, le 28 juillet: concert en faveur des 595 femmes de ménages du ministère des Finances. Photo Panagiotis Grigoriou 

 

Attentes

 

Par Panagiotis Grigoriou

EXTRAIT

(...) Nos inquiétudes sont toujours d’actualité, sauf qu’elles vieillissent comme nous avec la “crise”. Son régime politique d’ailleurs connait des... approfondissements remarquables encore cet été, déjà nous avons l’impression funeste que le pays est bradé, puis, et “pour ne pas provoquer des frictions inutiles” d’après Antónis Samaras (presse du 29 juillet), les négociations entre le “gouvernent grec” et la Troïka se tiendront désormais à Paris.

Ainsi et entre autres, les troïkans, ces négociateurs intraitables et grands forgeurs des... lois grecques il faut le dire, ne rencontreront plus les femmes de ménage du ministère des Finances, licenciées il y a onze mois. Depuis elles occupent les entrées de “leur” ministère, et elles ne reculent pas devant le temps étouffant de cet été grec et encore moins devant la répression policière.

C’est dans ce contexte que la Radio 105,5 FM (de SYRIZA), a organisé un concert place de la Constitution pour soutenir “symboliquement et dans les faits” ces femmes qui luttent. Le slogan était si bien trouvé: “595 femmes de manage, onze mois de lutte, une soirée de fête”, ensuite, le concert gratuit de Háris Alexíou, considérée en Grèce comme l'une des chanteuses les plus populaires et enchaîne les succès depuis les années 1970 a attiré le plus grand nombre parmi les joyeux, même épisodiques. Une belle soirée en tout cas (...)

Source: http://www.greekcrisis.fr

Photo Panagiotis Grigoriou

Photo Panagiotis Grigoriou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article