Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Voilà déjà trente siècles” - écrivait notre poète Odysséas Elýtis - “que l'homme peine à agencer les mots, l'une après l'autre de manière à obliger la pensée à revêtir des tournures alors inédites et inéprouvées. Voilà que pour la première fois ce processus a cessé de fonctionner. Nous sommes bien prêts pour la bêtise”. 

 

Cinéma d'été

Par Panagiotis Grigoriou, 15 août 2014. Athènes

EXTRAITS

 

(...) Depuis le nord de la mer Égée et jusqu’en Crète cet été, notre État “Samaritain”, c’est à dire “gouverné” par la figure d’Antonis Samaras, s’acharne sur les derniers usagers de l’espace resté libre, du moins dans les mentalités et dans les usages. L’amende pour “campement illégal” atteigne les 300 euros désormais.

Car depuis la deuxième année du mémorandum, le camping libre est expressément interdit sur tout le territoire de la Grèce, îles comprises, c’est ainsi que les maîtres fous et (maîtres) financiers qui dictent alors leurs lois (en langue anglaise) aux ministrions d’Athènes, entendent imposer, y compris et d’abord dans les mentalités, l’essence du nouveau régime: le pays n’appartient pas à ses habitants, surtout et d’abord lorsqu’ils sont paupérisés.  

Et pour parachever la plus grande spoliation des biens d’une population (prétendument) en temps de paix, la Troïka représentant les seuls intérêts des fraudeurs et des escrocs internationaux (et accessoirement bien de chez nous), a fait adopter récemment par le “Parlement Grec”, une disposition autorisant les agents du fisc à violer le domicile de tout un chacun en y faisant irruption, dans le but de fouiller et de saisir biens, bijoux ou argent liquide, surtout, sans le préalable de la décision et du mandat d’un juge. L’affaire est actuellement examinée par la Cour Suprême, suite surtout aux nombreuses réactions.

Tandis que certains messages parfois assez obscurs remplissent alors nos murs ainsi que nos surfaces, du côté de SYRIZA on fait savoir que “cet été sera le dernier du gouvernement et que l'automne sera décisif pour ce qui suivra du changement prochain car prévisible”.

C’est fort possible mais ce n’est guère certain. Dans les cafés on entend pas trop (pour ne pas dire pas du tout) évoquer le parti de la Gauche radicale, sauf peut-être pour commenter la récente visite d’Alexis Tsipras au Mont Athos. Chaleureusement accueilli il faut le dire, par les moines de la République Athonite, Alexis voudrait désormais se présenter comme un potentiel Premier ministre sérieux et de surcroît... béni. Les symboles ont la peau très dure, le pays célèbre ainsi sa dormition et l’avenir donnera peut-être raison à SYRIZA.

Mais on entend aussi cette analyse plus profondément politique. Mon ami journaliste est de l’avis de ceux (et ils sont nombreux), affirmant que désormais, “à part SYRIZA, il n’y a plus rien de possible et que toutes les autres composantes de la gauche grecque ne peuvent que constater leur désunion, donc leur faillite. Ainsi tôt ou tard, les Grecs, d’abord s’abstiendront, ensuite ils voteront massivement en faveur de SYRIZA pour chasser la bande actuelle qui gouverne, ou sinon, ils voteront dans une moindre mesure en faveur... de l’Aube dorée. Après, SYRIZA tout seul ou pas, gouvernera, il réussira ou à défaut il échouera rapidement, en quelques mois seulement. Dans pareil cas, la voie sera ouverte aux épigones probables de l’Aube dorée laquelle subira aussi un certain... rééquilibrage nécessaire”. Qui sait ?(...)

Voilà déjà trente siècles” - écrivait notre poète Odysséas Elýtis - “que l'homme peine à agencer les mots, l'une après l'autre de manière à obliger la pensée à revêtir des tournures alors inédites et inéprouvées. Voilà que pour la première fois ce processus a cessé de fonctionner. Nous sommes bien prêts pour la bêtise”, (Εν Λευκώ) - “Blanc-seing”, 1992.

Source: http://www.greekcrisis.fr

La Grèce à vendre entre les Funds et les banques. “Quotidien des Rédacteurs”, le 8 août

La Grèce à vendre entre les Funds et les banques. “Quotidien des Rédacteurs”, le 8 août

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article