Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

En 2001, après le recul décisif de la fitna dans ma ville natale, j'avais créé Jijel-infos, un hebdomadaire local. Le journal était imprimé à Constantine par l'imprimerie publique de l'Est. Je voudrais témoigner aujourd'hui de la rigueur de gestion de cette imprimerie. Sur ordre supérieur selon son gestionnaire, elle imposait au nouveau venu le paiement par avance de l'impression de Jijel-infos. Le feu vert n'était donné au tirage que lorsque le regretté Mokhtar Zine faisait parvenir à Constantine, par fax, la copie du virement bancaire payant la prestation.

Je voudrais aussi dans la foulée mentionner la rigueur assassine de l'ANEP à l'égard de cet hebdomadaire. Après avoir tâté le terrain, elle avait refusé à Jijel-Infos la petite pub régulière qui aurait permis d'éviter l'asphyxie. Même les annonces de coupure Sonelgaz concernant la ville de Jijel lui étaient refusées. Le colonel de l'ANEP, alors lui même Jijélien dit-on, les faisait publier par des quotidiens nationaux. Quant à la pub des patrons locaux sous influence, en dehors de Tebibel rien à faire...

C'est ainsi que disparut-par "sélection algérienne des espèces"- l'hebdomadaire Jijel-Infos qui n'a pas vécu plus de sept mois, à cause de son ignorance des règles de survie auxquels étaient astreints les patrons de presse, règles régies par "l' alchimie pour tous", rappelée récemment par le patron du Quotidien d'Oran.

S. A., 15 juin 2014, revu le 16 juin.

Photo DR

Photo DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article