Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo afp.com/Vincenzo Pinto

 

 

Pour l'hebdomadaire libéral britannique The Economist, le pape François va trop loin en critiquant le sytème capitaliste, qui pour survivre, doit engendrer la guerre. Un postulat fait en son temps par Lénine.   

 

Cette fois, le pape François va trop loin, regrette The Economist. Tant qu'il se contente de critiquer le modèle économique actuel qui "alimente une culture de l'exclusion", frappant avec une dureté particulière les jeunes et les personnes âgées, ça passe. mais accuser le sytème capitaliste d'engendre la guerre, ce qu'il a fait dans une interview accordée le 12 juin à La Vanguardia, quotidien de Barcelone, là, l'hebdomadaire libéral voit rouge! 

"Toute une génération est exclue pour maintenir un système économique qui ne tient plus, un système qui pour survivre doit faire la guerre, comme l'ont fait tous les grands empires. Mais comme on ne peut pas faire la troisième guerre mondiale, alors on fait des guerres régionales. Qu'est-ce que cela signifie? Que l'on fabrique et que l'on vend des armes, et ainsi, on remet d'aplomb les bilans comptables des économies idolâtres, les grandes économies mondiales qui sacrifient l'homme aux pieds de l'idôle qu'est l'argent", déplore le pape. 

"En faisant un lien entre le capitalisme et la guerre, le souverain pontife adopte une ligne ultra-radicale, juge The Economist : consciemment ou pas, il reprend le diagnostic que Vladimir Ilitch Lénine dresse du capitalisme et de l'impérialisme comme principales raisons du déclenchement de la première guerre mondiale, il y a un siècle". 

Source: L'Express.fr
 

Photo afp.com/Vincenzo Pinto

Photo afp.com/Vincenzo Pinto

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article