Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Par Saoudi Abdelaziz, 20 mai 2014

Toute guerre est fondée par des buts. Ceux de la guerre déclenchée par l'Occident en Libye en 2011 visait à détruire pour une longue période toute capacité nationale de maîtrise sur les ressources de ce pays. Mais le travail doit être achevé pour que ces ressources puissent être convenablement exploitées.

L'assassinat des diplomates et agents secrets américains à Benghazi fut un tournant. Il a entraîné la révision de la doctrine américaine d'appui sur les Islamistes, jugés dorénavant incapables de "tenir" les Jihadistes.

Le général Khalifa Haftar vient d'être lancé pour parachever la conquête du pouvoir. Des politologues du microcosme médiatique algérois propose ce matin que l'Armée algérienne aille en Libye prêter main forte à celui que Kaci Racelma décrit, comme le joker américain en Libye sur le site de l'Institut tunisien des relations internationales.

Avant de quitter Alger, Henry S. Ensher, ambassadeur des Etats-Unis avait laissé une consigne, présentée dans une forme complaisante pour la rendre acceptable aux décideurs algériens, sourcilleux mais aimant la flatterie : «Nous sommes confiants quant à la capacité de l’Algérie à se sécuriser et aussi en sa capacité à assumer le rôle de leadership en aidant d’autres pays de la région à se sécuriser eux-mêmes".

Abed Charef écrit ce matin : "Face au chaos libyen, à l'instabilité au Sahel et aux nouvelles menaces sécuritaires qui s'installent, l'Algérie est contrainte de réviser, dans le feu de l'action, une des doctrines de base de l'ANP, celle selon laquelle l'armée algérienne n'intervient pas hors de ses frontières. Le politologue, qui préconisait déjà l'intervention de l'ANP au Mali, ne précise pas ce que seraient les buts spécifiques d'une guerre algérienne en Libye.

Peut-on improviser une stratégie et des buts de guerre "dans le feu de l'action"?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Riad 20/05/2014 23:31

L'ANP ne mettra jamais les pieds dans ce pays de tarés!

Safiya 20/05/2014 16:09

Il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre, dès le début, que la destruction de la Libye par l'OTAN et l'alliance de la "communauté internationale" avec les islamistes avaient, pour but final, sa colonisation par les Etats-Unis.

Les choses se déroulent selon les scenarii concoctés et la propulsion, aujourd'hui, de Khalifa Haftar dans "l'arène" le confirme.

Vouloir amener l'ANP à participer à la curée c'est simplement vouloir faire d'une pierre deux coups. Car alors les djihadistes du monde entier voudront venger leurs frères libyens mais non pas en s'attaquant aux Américains (leurs commanditaires par intermédiaires wahabo-salafistes agrées), mais en s'abattant tels des sauterelles sur l'Algérie.

Une fois le chaos installé chez nous, la "communauté internationale" des Américains viendra sécuriser notre pays.

Quant à ceux qui préconisent que l'Algérie doit intervenir dans le bourbier libyen (hormis Henry S. Ensher dont c'est le boulot) sont soit frappés de cécité, soit gravement dépressifs, soit ???