Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le taux de participation à l'élection présidentielle a été fixé à un peu plus de la moitié du corps électoral. En 2009, pour l'élection précédente, le pouvoir ne s'était pas embarrassé de vraisemblance: il avait fait voter les trois quarts des Algériens.

Deux quarts de trop, selon le câble de l'ambassade américaine à Alger, révélé par Wikileaks, qui donnait alors une fourchette de 25 à 30% pour le taux de participation.

Pour les présidentielles de  2014, l'évènement le plus notable, pour le blogueur, c'est que taux de participation n'a été multiplié que par deux.

Il reste quand même supérieur à 50%, puisqu'il  faut bien "sauver l'honneur".

C'est, malgré cela, une manière d'avouer que les règles du jeu politique en Algérie doivent commencer enfin à revenir dans le monde réel. 

DR

DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article