Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Un Collectif d’action sur le terrain, "pour une politique ouvrière indépendante", s'est constitué à Alger, à l'initiative de l'Union socialiste des travailleurs (UST), de la Moubadara, de la Voie ouvrière vers le socialisme (VOS) et du journal électronique Raïna. Le collectif lance un appel à un rassemblement, le Premier mai, à 11 heures en face du Port d'Alger à proximité de la gare routière, place du 2 mai.

 

6 mots d'ordre sont proposés pour "faire entendre la voix des créateurs de richesses de notre pays face aux politiques néolibérales qui nous entrainent vers la dépendance et la misère":

1-Pour un salaire minimum à 40 000 DA ! Pour une échelle mobile des salaires : quand les prix montent les salaires doivent augmenter.

 2-Baisse importante de l’IRG. C’est aux riches de payer l’impôt !

 3-Permanisation des contrats temporaires et des emplois sous-payés du filet social, répression des employeurs au noir

4- L’Etat doit assurer aux citoyens des services publics de qualité

5- Pour les libertés d’expression, d’organisation, de manifestation et de grève.

6-Pour bâtir les outils syndicaux et politiques indépendants au service de la cause des travailleurs.

 

 

Par ailleurs dans une déclaration, le Parti socialiste des travailleurs (PST), éclaire le contexte de ce 1er mai 2014 : "Les luttes des travailleurs à l’instar des grèves des cheminots, du métro, du port d’Alger, de Samsung Sétif, de Lafarge mascara, etc. rappellent en ce 1er Mai que la résistance contre le libéralisme est la seule alternative pour imposer une autre politique.

(...) Une autre politique qui ne brade pas le secteur public aux prédateurs privés, qui ne brade pas nos richesses et notre souveraineté aux puissances impérialistes, qui combattra la corruption et le détournement (...) Cette alternative est réaliste si les forces sociales et démocratiques convergent pour la construire avec les travailleurs et les syndicalistes combatifs, avec les chômeurs et les jeunes, avec les femmes et tous les opprimés de notre peuple (...). Cette convergence n’est pas seulement réaliste, elle devient aujourd’hui impérative. C’est la voie par laquelle on construira dans l’unité une convergence démocratique anti libérale et anti impérialiste. C’est cette convergence qui bâtira le rapport de force politique qui imposera une véritable transition démocratique et l’élection d’une assemblée constituante représentative des intérêts des masses populaires. Pour le respect du droit syndical et des libertés démocratiques ! Pour la défense du secteur Public et les richesses nationales ! Vive l’unité et la solidarité des Travailleurs !
 

Premières initiatives à Alger pour le Premier mai 2014
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article