Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

"D’après une source militaire interviewée par Reuters, l’armée est personnellement responsable de gérer les milliards de dollars de développement provenant des Emirats arabes unis." 

 

Par Aliaa Al-Korahi

 

«La carte gagnante » de la présidentielle. C’est ainsi que les monarchies du Golfe considèrent aujourd’hui la candidature de Abdel-Fattah Al-Sissi à la magistrature suprême.  

Son programme électoral économique n’est pas encore dévoilé, mais selon des observateurs, le soutien des pays du Golfe pourrait être un élément déterminant pour sa réussite. Cet appui a commencé avant même l’ouverture des candidatures à la présidentielle. Sous la houlette de l’Autorité d’ingénierie dépendant de l’armée, Arabtec Holding, le géant émirati de la construction, a lancé un projet d’un million de logements en Egypte, d’une valeur de 40 milliards de dollars, destinés, selon la société, aux Egyptiens à faible revenu et qui devraient en même temps créer plus d’un million d’emplois. Un contrat conçu par nombre d’observateurs comme une tentative de la part de ces monarchies de paver le chemin à la candidature de Sissi. Les Emirats arabes unis sont les principaux bailleurs. Outre le logement, parmi leurs projets, figure aussi la construction de 25 silos de blé, 100 écoles et des dispensaires. D’après une source militaire interviewée par Reuters, l’armée est personnellement responsable de gérer les milliards de dollars de développement provenant des Emirats arabes unis. Selon l’agence, les pays du Golfe réalisent leurs projets et injectent leurs investissements en Egypte par l’intermédiaire de l’armée, parce qu’ils la considèrent comme « l’institution la plus sûre et la plus en règle ».

Parallèlement, pour renforcer la candidature de leur favori, la presse de ces pays fait sa propagande laissant entendre qu’un plan Marshall sera lancé par les pétrodollars du Golfe, pour monter et financer un afflux de projets de développement en cas d’élection d’Al-Sissi. Dans un article publié en février dernier dans le quotidien saoudien Al-Hayat, le journal dévoile, selon des « sources bien informées », que le projet économique d’Al-Sissi est basé sur de « gigantesques projets de développement », en comptant sur un « soutien arabe-Golfe». Selon le journal, l’ex-ministre de la Défense va proposer des plans de développement d’envergure basés sur des études et recherches élaborées par des centres spécialisés égyptiens et du Golfe. Le programme comprend aussi la création d’un Fonds arabe pour le développement du Canal de Suez et le financement des transactions d’armes pour l’armée.

Source : hebdo.ahram.org.

DR

DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article