Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

La rédaction écrit: "Le besoin d’une information crédible et d’une analyse objective, se fait cruellement ressentir, de même que le besoin de recréer un véritable espace public ; il s’agit là de demandes citoyennes réelles".

 

Le consensus d'abord

 

L'éditorial de la la rédaction, 11 avril 2014

 

Libre Algérie est de retour après une longue absence. Il revient, dans un premier temps, dans une version électronique, en attendant celle en papier. Sa réapparition coïncide avec la commémoration du 27eme anniversaire de l’assassinat de son fondateur, Maitre Ali Mécili, et la célébration de la journée de militant, organisées par le FFS chaque année.

La relance de Libre Algérie répond à une demande pressante de l’opinion. Au plan politique, le besoin d’une information crédible et d’une analyse objective, se fait cruellement ressentir, de même que le besoin de recréer un véritable espace public ; il s’agit là de demandes citoyennes réelles.

Libre Algérie reprend sa place sur la scène médiatique à un moment critique ; le pays est affaibli, son économie en berne, les dysfonctionnements de ses institutions ne se comptent plus ; les algériennes et les algériens sont perdus, résignés et anxieux ; ils veulent que cela change, que la situation actuelle finisse, savoir où ils vont, en un mot, le statu quo ne peut plus durer.

Dans ce contexte, la campagne électorale n’incite pas à l’optimisme, l’élection présidentielle dans les prochains jours ne parait pas répondre aux besoins et aux exigences de la situation dans le pays.

Par contre, la proposition du FFS pour une Conférence de Consensus fait son chemin et recentre le débat national. De plus en plus, elle apparaît comme une approche valable, viable et consensuelle pour une issue pacifique et démocratique à la crise politique et institutionnelle ; comme elle ambitionne de mettre en œuvre des politiques urgentes et vitales dans des secteurs sensibles de la vie nationale.

Ce qui apparaît inédit dans cette initiative, c’est qu’elle intervient à un moment où de plus en plus d’acteurs manifestent de l’intérêt pour la logique du consensus comme substitut aux logiques d’affrontement et du chaos. Ce qui est également inédit, c’est qu’au niveau de la préparation de cette conférence, l’approche collective est privilégiée à toutes les étapes, que ce soit les participants, l’ordre du jour, la date et lieu de la conférence…Il n’est également posé aucun préalable politique, idéologique ou autre dès le départ.

Au plan chronologique et historique, cette annonce permettra de rendre plus lisible et plus visible les positions et la stratégie du FFS, et de corriger l’inversion des priorités du parti telle qu’on peut la trouver dans certains médias.

La reconstruction d’un nouveau consensus national, la tenue d’une Conférence de Consensus, telles sont les priorités du parti d’Ait Ahmed. Il ne s’agit pas de célébrer ou de diaboliser un candidat ou une élection.

Lien: http://www.libre-algerie.com/#sthash.NJ40rIh4.dpbs

DR

DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sisaid Yahou 08/08/2014 19:31

Sisaid Yahou
4- Les dernières actions de Jaures .
A la veille de la 2eme veille guerre mondiale , Jaures s' apprête à lancer une action de grande envergure pour contrecarrer les partisans de la guerre . Jaures subi les attaques des ultranationalistes lesquels lancent des appels à son assassinat pour trahison envers la France .
Les partisans de la guerre justifient leur position par leur volonté de soustraire l' Alsace et La Lorraine à la domination germanique . Jaures se rend à Berlin en Allemagne et prononce son dernier discours où il demande
aux ouvriers de toute l' Europe de s' unir contre la guerre .
La sociale Démocratie Allemande assure Jaures de son soutien . Journaliste , républicain , député socialiste , cet
homme de haute valeur morale sait toujours ne s' en tenir
qu' aux faits, en toute éthique .
Le 31 Juillet 1914 il arrive tard à la Rue de Monmartre où se trouvait les bureaux de l' Humanité , il réfléchissait à
un appel à une grève générale des ouviers européens où il
accuserait les ultranationalistes.
Après cette dernière rencontre il se rend avec cinq de ses camarades juste à côté au 146 Rue De Monmartre à Paris
au restaurant du croissant .
C' est au cours de son dernier dîné , assis et tournant le dos à la fenêtre qu' il reçoit deux balles dans la tête , il est 21h30 , il est assassiné , les gens sortent dans la rue et crient : Qui a tué Jaures ?

sisaid Yahou 08/08/2014 19:26

Sisaid Yahou
3- Jean Jaures :
" Je veux pour ma petite part, révolutionner les cerveaux.
Je veux en chasser le préjugé capitaliste et bourgeois et y installer la claire idée communiste "
Jaures a son parti politique La SFIO (La Section Française De L'International Ouvrier ) , il a son journal L' Humanité , il
est député il peut se faire entendre en France, en Europe , nous sommes à la veille de la guerre 14/18 . Jaures s'oppose à la politique coloniale de la France , il dénonce les actions de guerre de Napoléon pour l'occupation de l'Espagne , de même l 'occupation de la Bulgarie par la Russie , du Maroc par la France ,de la Bosnie Herzégovine par l'Autriche et de l' Érythrée par l'Italie . Il dénonce la politique sournoise des Etats consistant à fermer les yeux pour des ingérences étrangères avec l'arrière pensée de se préparer à en faire autant. Aujourd'hui dit-il ,c'est encore l'Autriche qui veut attaquer la Serbie pour la convertir au Catholicisme, c'est à la pointe des bâillonnettes que l' Autriche veut imposer sa religion .Jaures dénonce cela , il considère cette atteinte à la liberté de conscience inadmissible . Il met en avant les principes de laïcité et fait campagne pour contrecarrer un projet de loi consistant à ramener le service national de deux à trois ans .Aux jeunes il demande de décider eux mêmes ce qu'ils veulent faire de leurs vingt ans .Il fait appel aux citoyens pour agir chacun en son lieu pour lutter contre la guerre .

sisaid Yahou 08/08/2014 19:23

Sisaid Yahou
2- Jaures
Prédestiné par son agrégation en philosophie à une carrière d' enseignant , Jaures se retrouve vite impliqué dans vie politique .En 1904 il fonde le journal l' Humanité , il donne alors à son journal une dimension réformiste , il fait l' éloge d' un socialisme réaliste , il évacu toute idée allant vers la dictature du prolétariat .Il a une conception moderne du journalisme ,pour que les intelligences libres puissent comprendre , juger par elles mêmes au quotidien les événements du monde dit-il. Jaures a dès 1904 son projet de société et une idée précise du contenu de sa république sociale . Sur le terrain il crée une commission d' enquête sur les conditions de travail des ouvriers du textile .Il crée une fabrique de verre à Carmeaux , avec un statut de coopérative, les ouvriers y ont des parts dans les actions de la société . Jaures évolue vite, il opte pour un consensus pour unifier la gauche, en France se sont des centaines de milliers , en Europe des millions d'ouvriers qui se reconnaissent en lui . Il organise plusieurs meetings pour développer les idées proches d'un socialisme humaniste .Il sensibilise les ouvriers et développe chez eux l' esprit de solidarité et les concepts de citoyenneté . A l' action directe sur le terrain il associe des actions parlementaires de par son mandat de député .
Son évolution politique va le mener par sa nature unitaire
à intégrer les communistes dans projet de consensus .

sisaid Yahou 08/08/2014 19:13

Sisaid Yahou
1- Les Evolutions De Jaures
De la ville de Castre où il naquit en 1859 , d' Albi où il grandit , il retrouve l'Ecole Normale (Paris) où il décroche son agrégation en philosophie .
Au service des grandes valeurs de la gauche , Jaures à l' origine républicain, élu député de Toulouse en 1885 se
retrouve impliqué dans un conflit social entre les ouvriers et le propriétaire de la mine de charbon de Carmeau le marquis de Solage, qui employait trois mille ouvriers , il était aussi Maire et député de Carmeaux .Jaures a soutenu la grève générale des mineurs suite au licenciement du Maire nouvellement élu à la Mairie de Carmeaux ,Jean Baptist Cavignac.Jaures se retrouve alors au devant de la scène , il anime plusieurs meetings en France et en Belgique , pour susciter la solidarité de la classe ouvrière . Il organise des quêtes pour aider les grévistes à subvenir à leurs besoins . Face à la détermination des grévistes les autorités de l' Etat ont mis la pression sur le marquis de Solange lequel renonça à son mandat de député , après que les ouvriers de la mine urent gain de cause .Jaures explique aux mineurs que leur
succès est dû à l'union des ouvriers durant la grève .Les ouvriers de Carmeaux se rapprochent alors de Jaures et lui proposent d' être candidat à la députation socialiste à Carmeaux . Après des discussions préalables il accepte de représenter les socialistes toutes tendances confondues , Jaures est élu député de Carmeaux en 1893 .

sisaid 08/08/2014 19:09

Sisaid Yahou
5-Commémoration du centenaire de l'assassinat deJaures Nous sommes le 31 juillet 2014 , c' est un Jeudi , il est 10 heure du matin ,au café restaurant du croissant au 146 Rue De Monmartre Paris sur les deux trottoirs qui se font face, sur une partie de la rue , des barrières sont placées pour canaliser le regroupement . Les personnes présentes sont de tous les âges, de toutes les conditions sociales , et de toutes tendances politiques ils s'approchent tour à tour pour voir de près une plaque de marbre collé sur le mur extérieur portant la date du 31 juillet 1914 , ils entrent au café pour découvrir la dalle scellée sur le sol portant la date du 31juillet immortalisant l' endroit où était assis Jaures. De l' avis de certaines personnes ce défilé allait durer toute la journée .Quelque chose de particulier unissait ses personnes ceci était visible à la convivialité générale durant ces moments de partage .
Un message fort : des phrases et des répliques :
Il a eu une vie trop courte , à cinquante cinq ans il est parti
trop tôt , c'est une conscience humaine, une nature unitaire
il a une hauteur de vue , il regarde toujours au delà de
de l'immédiat , c'est un homme du changement , il a lutté pour la laïcité,la liberté de conscience, il inspire le respect
et l'affection, il a dit la Nation est le seul bien des pauvres ,
ses amis l'ont accompagné à sa panthionisaton en nov 1924 , Jaures est toujours vivant ,il est là , France prépare
l'année Jaures .

sisaid Yahou 05/08/2014 22:40

Depuis son dernier congrès de Mai 2013 à Zeralda le FFS parle de Consensus national .Qu' est ce que le consensus ? De part le monde quels hommes ont été des adeptes du consensus et à quelles époques ? Pour ce faire quelle approche ont ils adopté ?
Nos sommes à la fin du 19 eme siècle , un homme incarnant la volonté de justice sociale commence à se faire connaître dans le Tarn à Carmeaux en France ,il s'agit de Jean Jaures .
JEAN JAURES , il est né en1859 à Castre dans le Tarn, après l'école primaire à Albi , il obtient une
bourse d' étude il entre à L'Ecole Normale et décroche une agrégation en philosophie,il se destinait donc au départ à faire une carrière dans l' enseignement
En 1885 il s'engage en politique il est de tendance républicaine ,il est élu député de Toulouse .
En Août 1892 il s' implique lors de la grève de Carmeaux , il soutient la GGR (grève générale révolutionnaire) il organise des meetings en France et même dans certains pays d' Europe comme la Belgique pour des quêtes de fonds afin de subvenir aux besoins des grévistes (3000 ouvriers ) que le marquis de Solage propriétaire de la mine de charbon de Carmeaux , voulait mettre à genoux après le licenciement de l' ouvrier Jean Baptist Cavignac nouvellement élu maire de Carmeaux , l' Etat français intervient alors et les ouvriers obtiennent gain de cause , le marquis de
Solage démissionne alors abandonne son mandat de député.
En 1893 les ouvriers de Carmeaux demandent à Jaures d' être candidat socialiste à la députation
de Carmeaux , Jaures accepte à la condition d' unifier toutes les chapelles socialistes jusque là divisées et qui se font la guerre , il est élu député de Carmeaux !
C'est le début de la construction du consensus autour des idées de Jaures , il organise des meetings où il développe des idées proches d' un socialisme humanitaire , aux actions sociales
sur le terrain il associe des actions parlementaires en temps que député . Jaures met en place une
commission d'enquête pour faire connaitre et dénoncer les conditions de travail des ouvriers du
secteur du textile .
En 1904 il fonde le journal l' Humanité il lui donne une dimension réformiste et réaliste du socialisme de même qu'il dénonce les ateintes aux droits de l'homme et propage les idées relatives à l' instauration du communisme !
Jaures fonde la Section Française de l' International ouvrier SFIO , il annonce "je veux pour ma petite part révolutionner les cerveaux.je veux en chasser le préjugé capitaliste et bourjeois et y
installer la claire idée communiste "
Aujourd'hui un siècle après j' ai assisté le 31 juillet 2014 au Café du Croissant à Paris à la commémoration du centenaire de l'assassinat de Jaures , la France se prépare a l' année Jaures .

Yahou Sisaid 27/07/2014 15:54

Nous sommes à la veille du centenaire de la commémoration de l 'assassinat de Jean Jaures , le 31Juillet 1914 à 21heure 40 alors qu 'il dînait au café restaurant le croissant , il reçoit deux balles dans la tête .Un siècle après quel constat faisons nous ?
Jean Jaures est toujours vivant , ces idées sont toujours d 'actualité , méditons cela et retrouvons nous le Jeudi 31 juillet 2014 pour nous imprégner des enseignements multiples qu 'il nous a légués , paix à son âme .

sisaid Yahou 19/06/2014 22:21

Quand en Algérie les médias parlent du plus vieux parti d 'opposision , tout le monde comprend
qu' il s' agit du FFS . Des dates et des repères , 26 septembre 1963 création du parti , 16 juin 1965
négociations de Paris FFS/FLN , 20 août 1980 printemps berbère ,26 décembre 1985 rencontre de Londres Hocine Ait Ahmed / Ahmed Ben Bella , 13 janvier 1995 contrat de Rome (Sant Egidio ) .
Durant une cinquantaine d ' années le FFS a été la locomotive de la contestation et de toutes les
revendications démocratiques , culturelles et des droits de l' homme . Depuis 2013 , nous sommes
au regret de constater que le FFS reste absent sur le terrain politique , de même qu ' il ne se posititionne pas rapidement lors des événement nationaux , le FFS est-il en panne ? Depuis Mai 2013 le FFS initié le consensus national , mais nous ne voyons rien venir sur le terrain , où sont
les cadres du FFS avec leur caisse à outils . Nous restons au stade de l' indignation , c ' est pour
quand l 'action , le FFS reste t-il toujours une force de proposition .

sisaid Yahou 18/06/2014 14:16

Après le 29 septembre 1963 , le 16 juin 1965 , le 20 août 1980 , il y a eu le 13 janvier 1995 ces quatre dates restent indélébiles dans la mémoire des anciens militants du FFS .
Se sont ces graines semées durant un peu plus d'un demi siècle qui ont germées et qui ont fait le
10 juin 2014 , après Sant Egidio en 1995 où pas plus d'une quinzaine de leaders poliliques se sont réunis au Mazafran en 2014 c'est un peu plus de quatre cent leaders et de toutes idéologies qui se
sont assis autour de la même table pour regarder l' avenir de l 'Algérie autrement !

sisaid Yahou 15/06/2014 15:10

Reprenons le parcours du Front Des Forces Socialistes et gardons à l 'esprit les grands principes qui ont longtemps accompagné ce parti politique . Rappelons pour mémoire le 29 septembre 1963
date de l 'annonce de sa création par si Lakhedar Bouregaa à Beni Slimane (Wilaya de Medea ) .
Des événement majeurs et des dates à retenir :
Négociations de Paris le 16 juin 1965 entre le FLN et le FFS , ce jour là a été un grand jour de fête ,
dans les maquis de Medea de Djidjel et de Kabylie on fêtait le cessez le feu avec la même ferveur
que le 19 mars 1962 , dans les prisons de Lambeze , Berouaguia , Serkadji , El Harrach ,Tizi Ouzou
les détenus avaient préparé leurs kabas pour se préparer à la sortie .
Coup d' Etat du 19 juin 1965 , les accords issus des négociations du 16 juin sont annulés .
Rencontre MDA / FFS du 26 décembre à Londres , c 'est l 'oeuvre d 'Ali Mecili , c 'est un appel pour
unifier l 'opposition au pouvoir en place en Algérie , c 'est le premier appel à un consensus national
Appel au pluralisme linguistique et culturel commémoré chaque 20 Avril , l 'Algérie est le seul pays
Où l 'arabe littéraire est langue officielle , le 20 avril 1980 c 'est un retour aux sources le berbère et
l 'arabe dialectal c' est à dire algérien sont revendiqués pour devenir langues nationales , c 'est un
deuxième appel à un consensus national , Ali Mecili est à l 'origine de la formation politique de la
plupart des organisateurs de ce mouvement .

sisaid Yahou 07/06/2014 19:11

Mes félicitations pour cette décision du FFS de participer à la conférence de l 'opposition . Dans cette décision j 'ai le plaisir de retrouver mon ffs à moi . Pour moi cette décision s 'inscrit dans la continuité de la rencontre FFS/MDA de Londres du 16 décembre 1985 .
Faisons de cet événement un moment d 'éveil des esprits et des consciences , le 10 juin 2014 doit être l 'equivalent du 1er novembre 1954 pour libérer le citoyen algérien et amener un Etat de
Droit . Faisons de cet événement l ' occasion de regrouper tous les opposants au système en place , c' est un événement majeur , d 'autant plus et j 'en suis certain que l' âme de notre grand
frère Ali sera à Mazafran , il ne peut pas rater cela .
Prêtez bien l 'oreille et vous entendrez Ali vous dire : tout ce qui divise les forces de l 'opposition renforce les forces du mal et tout ce qui les rassemble tire l'Algérie vers le haut .
Les forces du mal se développent quand les forces du Bien se taisent , refusons le morcellement
de l'opposition .A l'Hotel Mazafran le 10 juin 2014 faisons appel à toutes les forces de l'opposition et à tous les anciens . Ayons une pensée à Ali Mecili , Allah Yarahmou , dont le seul
tord est d'avoir eu raison trop tôt . Un ancien FFS de 63 fidèle aux principes de 54 .

sisaid Yahou 20/05/2014 01:31

La rencontre de Londres entre Ahmed Ben Bella s'est déroulée le 16 decembre 1985 le dernier discours d'Ali Mecili a été prononcé le 23 mars 1987 à Paris , il était invité ce jour là à une rencontre organisée par le MDA (mouvement démocratique algérien ), le parti de Ahmed Ben Bella.

sisaid Yahou 19/05/2014 21:14

Mustapha Bouchachi a démissionné de L'APN , quelle lecture faire de cette démission ? Mustapha Bouchachi fait partie d'un groupe parlementaire celui du FFS , si cette démission est Justifiée pourquoi les autres députés n'ont pas démissionné ? Le FFS gagnerait beaucoup à faire le bilan de ces deux années de participation tactique et voir ce qu'elle a rapporté à l' Algérie d 'abord et au parti FFS ensuite . En définitif il s'agira peut etre de prendre la décision finale de quitter cette APN tant décriée par l'ensemble des citoyens , si c'est dans l'intérêt du parti ?

sisaid Yahou 19/05/2014 10:36

J'ai intervenu lors de la réunion du conseil de la fédération d'Alger, j'ai expliqué qu'aucun de ceux que nous designons sous l'appellation d'exFFS n'a fait pire que Ahmed Ben Bella lequel a fait condamner à mort Hocine Ait Ahmed , j'ai donc préconisé d'appeler à la réconciliation avec toutes les tendances FFS existantes , si j'en juge par les applaudissements qui ont suivi mon intervention
la majorité des membres présents était favorable à cette idée de rassemblement si chère à Ali Mecili , une voix s'est levé pour me dire que je me trompais ! Si c'est le cas notre grand frère Ali s'est aussi trompé le 16 décembre 1987 en organisant la rencontre de Londres répliquai-je .

sisaid Yahou 19/05/2014 00:04

Le Front des forces socialistes c'est le parti a subi un maximum de nuisances du pouvoir en place, si nous ajoutons à cela la manipulation et la corruption nous comprendrons aisément les conséquences qui ont provoqué les saignées successives au niveau du parti .
Faisons donc la réconciliation d 'abord entre la mulitudes de tendances qui se sont créées au FFS et allons ensembles vers le consensus national , nous aurons une plus grande crédibilité pour rassembler plus .

sisaid Yahou 18/05/2014 23:36

Commémorer un événement ne doit pas être seulement un geste pour rappeler à une communauté des faits qui se sont déroulés , c'est surtout l 'occasion d'arriver à un éveil des consciences .
Le 07 Avril 2014 c'est le 37 eme anniversaire de l'assassinat de Ali Mecili un homme qui a su faire asseoir à la même table Hocine Ait Ahmed et Ahmed Ben Bella , un geste pour unifier l'opposition qui lui a coûté la vie . Une leçon à tirer pour arriver à initier un consensus pour le changement .

sisaid Yahou 18/05/2014 22:52

Posons-nous la question :si Ali Mecili était de ce monde comment aurait-il abordé cette initiative de consensus national ?