Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Au lendemain des nouvelles condamnations à mort de masse, à Minya, contre 683 partisans du président Morsi, le pouvoir a interdit hier lundi, le Mouvement du 6 avril, principal fer de lance de la révolte de la jeunesse egyptienne contre Moubarak. 

 

Le Mouvement du 6 avril tire son nom de la grande grève lancée par les ouvriers de l'immense complexe textile de Mahalla, dans le delta du Nil, le 6 avril 2008, et qui fut le premier vrai mouvement de contestation contre le régime de Moubarak (Lire notre article d'avril 2011 Misr filature et tissage). Ces derniers mois, le Mouvement du 6 avril avait commencé à manifester contre une loi rendant quasiment impossible toute manifestation dans le pays. Le leader du mouvement, Ahmed Maher, avait été condamné à trois ans de prison en décembre 2013 pour avoir "violé" cette nouvelle loi. Cette interdiction d'un mouvement laïque coïncide avec la montée considérable d'une répression impitoyable visant essentiellement les partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué le 3 juillet par l'armée.

La répression s'élargit désormais à tout mouvement de contestation du nouveau pouvoir, quelques semaines à la veille d'une élection présidentielle à deux, qui oppose "David et Goliath", selon la formule du journaliste Alexandre Buccianti.

DR

DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article