Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

"Liamine Zeroual est direct, c’est un militaire de carrière qui parle", s'émerveille d'emblée Omar Belhouchet, qui signe pour l'occasion, dans El Watan, un édito d'adulation, intitulé "Zeroual nous montre le chemin". Le patron de presse précise:"Le style est sobre, mais les mots sont tranchants". On le sait, le frisson provoqué par la "martialité" peut gagner facilement les médiatiques algériens, comme leurs confrères égyptiens. Pourtant, le message de Zeroual n'a pas les accents des injonctions de Sissi, c'est plutôt l'impression d'un homme qui semble croire aux capacités du peuple des civils ordinaires "à conquérir de nouveaux espaces démocratiques". Il a fait personnellement l'expérience de la fourberie du sytème des chefs. Mais, va savoir...

 

Intéressante conclusion du message de l'ancien président

 

"A ce titre, il faut souligner avec force à l’adresse de tous ceux qui doutent encore du génie national que le peuple algérien sait distinguer l’essentiel de l’accessoire et sait également offrir gracieusement sa patience légendaire dès lors qu’il s’agit de la mettre au service d’une grande cause nationale. Une cause qui emporte l’adhésion participative du peuple est une cause entendue et déjà acquise.

Indépendamment de ce qui va résulter du scrutin du 17 avril prochain, il faudra surtout retenir que le prochain mandat présidentiel est le mandat de l’ultime chance à saisir pour engager l’Algérie sur la voie de la transition véritable.

Tous les indicateurs objectifs militent pour entamer, sous le sceau de l’urgence, dans la sérénité et de manière pacifique, les grands travaux de cette œuvre nationale salutaire à la réalisation de laquelle tous les Algériens doivent être associés.

En effet, il faut se garder de croire que la grandeur du dessein national peut relever de la seule volonté d’un homme serait-il providentiel ou de l’unique force d’un parti politique serait-il majoritaire.

La grandeur du dessein national est intimement liée à la grandeur du peuple et à sa capacité d’œuvrer constamment à conquérir de nouveaux espaces démocratiques. Dans cette perspective, notre pays est indéniablement riche des potentialités et des capacités à même de lui permettre d’aller vers ces nouvelles conquêtes. A travers son histoire, le peuple algérien a de tout temps démontré qu’il est, fort de son unité, capable de relever les plus grands défis."

Photo AFP. Lamine Zeroual annonçant sa démission en 1998

Photo AFP. Lamine Zeroual annonçant sa démission en 1998

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article